Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    28
    02
    2009

    Une gourmandise - Muriel Barbery

    5 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , , , ,

     
    Une gourmandise,

    de
    Disponible en poche

    Acheter Une gourmandise sur Amazon
     

     

     

    Le premier roman de Muriel Barbery, paru en 2000, soit 6 ans avant "L'élégance du hérisson" contient déjà les clefs du plaisir de sa prose. L'histoire se passe, déjà, rue de Grenelle à l'étage du "Mâââître" qui régente la vie des autres au rythme de ses plaisirs . Il s'agit des deux derniers jours du fameux critique, pape incontesté d'une gastronomie. Pendant ces 48 heures, alors que le "Mâââître" cherche le souvenir de La saveur à emporter dans la tombe, ses proches dans leur présence ou leur absence à son chevet décrivent leur admiration / répulsion pour ce monstre absolu dont toute la vie et l'entourage n'aura été qu'au service de son génie. Il meurt sans regrets, ayant trouvé la saveur, simple et bien surprenante de sa part, qu'il a cherchée durant tout le livre (...)

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Le roi de la critique culinaire est mourrant, et ses dernières préoccupations, au seuil de l’au-delà, sont liées à une saveur dont il aimerait retrouver l’origine. Dans ce roman court mais appétissant, Muriel Barbery nous balade agréablement d’une description alléchante d’un met simple ou d’un plat complexe, aux états d’âmes du personnage principal, de son chien, de sa statue ou encore de ses proches (...)

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Des pique-nique dans l'herbe aux plats les plus élaborés, des plats en sauce aux sushis, de l'apéritif au dessert, Muriel Barbery nous régale de son style inimitable... On salive et ferme les yeux de plaisir ! Dommage que l'histoire parallèle (celle de l'homme, mauvais mari, mauvais père de famille, égocentrique incorrigible) soit un peu simpliste (...)

    Lire la suite de la chronique d'.

     

    Les descriptions sensorielles du début du roman mettent immédiatement en appétit. Les mots de Muriel Barbery sont des merveilles dont on se délecte, et qui amènent à relire sans hésitation certains passages qui frôlent le sublime. Une vraie gourmandise, toutes ces évocations de mets, de saveurs, d'odeurs, de textures... (...)

    Lire la suite de la chronique .

     

    De la gourmandise, ce petit livre en regorge grâce aux souvenirs gustatifs d’un grand chroniqueur gastronomique qui à la veille de sa mort, alité sur son lit, retrace ses décennies de boustifaille qui le ramènent dans la cuisine de sa grand-mère jusqu’aux agapes les plus somptueuses. À travers cet itinéraire culinaire l’auteure dresse le portrait d’un homme acariâtre et autoritaire (...)

    Lire la suite de la chronique de .


    Note : 3.6/5 (17 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006