Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    23
    02
    2009

    Tonight - Franz Ferdinand

    4 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , , ,

     

    Tonight,

    ,

    Paru en 2009
     
    Acheter Tonight sur Amazon

     

    Bon ça commence à suffire, c’est la troisième fois qu’ils me font le coup les Franz Ferdinand, la troisième fois qu’ils sortent un album que je trouve putassier, banal et superficiel à la première écoute et que je me retrouve à écouter en boucle trois jours plus tard. A chaque fois, ça commence pareil, je me dis « ouais, c’est pas tellement plus musicalement intéressant qu’un vieux Kaiser Chief » ou alors « Cette fois, l’album manque clairement de singles pour réitérer le succès du premier opus », et puis rien n’y fait, je me fais avoir par ce songwritting incroyable (...)  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Franz Ferdinand est de retour. Derrière ce patronyme qui n’est pas sans rappeler l’archiduc d’Autriche assassiné ( ce n’est pas un hasard, les membres du groupes ont flashé sur un cheval portant ce nom ) se cache un groupe écossais qui fait toujours le buzz quand il sort un album, en l’occurrence le troisième cette fois ci. Battage médiatique maximum, ils sont bien aidés, pas à dire. Couverts de louanges et de récompenses en Grande Bretagne, où on ne dédaigne pas de vite sanctifier toute nouvelle « Next big thing » qui tombe entre les oreilles de la Bbc et des majors du disque, les FF ont basé leur gloire sur des refrains entrainants, des morceaux sautillants à la limite du funk censés donner des fourmis aux paralytiques eux-mêmes (...)  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Troisième album du groupe écossais le plus célèbre de ces dernières années, ce Tonight était un disque attendu. Un an seulement s'était écoulé entre les sortes des deux premiers albums de Franz Ferdinand, qui avaient convaincu par leur excellente qualité d'écriture et leur enthousiasme communicatif. Après avoir été agacé par quelques arrangements de claviers et de batteries venus tout droit des années 1980, on avait finalement été plutôt convaincus par l'ensemble... Pas de rébellion de papier, pas de message simpliste non plus : ce groupe atypique s'était trouvé une place à part dans la scène britannique, par son écriture pop assumée et efficace (...)  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    u’ils soient polissés (l’éternel single Take me out) ou farouchement rock’n’roll (leur concert dans 9 songs de Winterbottom), les Franz Ferdinand restent avant tout d’excellents dandys rocks capables de faire trémousser un cul-de-jatte sur une piste de danse à coups de riffs ravageurs et de refrains tubesques au possible. Tonight ne déroge pas à la règle, et ce même si la recette a différé. Electrisés par des touches électroniques ici et là, new-wavisés (bien qu’ils abhorrent ce courant musical) par des claviers gentiment rétros, les morceaux de Franz Ferdinand ont gagné une épaisseur nouvelle, une complexité inédite dans la fureur qu’ils délivrent, du coolos Live alone au What she came for furieusement enflammé par un terrible set de guitare électrique. Osant même l’impensable pour un groupe de leur calibre, ils n’hésitent pas à débuter les hostilités par une galvanisante étrangeté sur Ulysses (...)  

    Lire la suite de la chronique de .


    Note : 4.5/5 (6 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006