Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

10
01
2009

Ma nuit chez Maud - Eric Rohmer

2 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
,

 

Ma nuit chez Maud,
D'

Avec F. Fabian, J-L. Trintignant, M-C. Barrault
Disponible en DVD
Acheter Ma nuit chez Maud sur Amazon
 

Ma nuit chez Maud est le troisième volet des Contes moraux d’Eric Rohmer. Cette série de six films d’une qualité inégale (celui-ci et le suivant, Le genou de Claire, étant sans doute les meilleurs) est basée sur un même principe narratif : un homme tombe amoureux d’une femme, mais n’ose pas l’aborder. Puis il subit les avances d’une autre femme. Quel sera le plus fort de la tentation ou de l’amour ? Cette idée originale permet à Rohmer de développer entre les protagonistes les dialogues philosophiques et libertins qui feront sa renommée (...)

Lire la suite de la chronique de .

 

Plus âgé que Truffaut et Godard auxquels on le rattache volontiers, Eric Rohmer, de son vrai nom Maurice Schérer, est né à Nancy en 1920. Il débute sa carrière, au lendemain de la guerre, dans la critique de cinéma, écrivant dans La revue du cinéma , Les temps modernes, La gazette du cinéma et Les cahiers du cinéma, dont il sera le rédacteur en chef à la mort d'André Bazin de 1958 à 1963. Son oeuvre critique, réunie en un volume sous le titre" Le goût de la beauté", est l'une de celle qui a eu le plus d'influence pour définir la pensée cinématographique à partir des années 50. Plus profond et moins tapageur que Godard, il eut à coeur de défendre Renoir et Rossellini alors très attaqués, et sut se battre pour l'émergence d'un cinéma méritant pleinement sa place de 7e Art (...)

Lire la suite de la chronique de .


Note : 3.6/5 (5 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006