Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    12
    03
    2009

    XTRMNTR - Primal Scream

    2 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    ,

     

    XTRMNTR,

    De ,

    Parution en 2000
    Acheter XTRMNTR sur Amazon
    Primal Scream - XTRMNTR
     

     
    Certains artistes ont une carrière qui va de pair avec les substances illicites qu'ils ingèrent quotidiennement. C'est ainsi, c'est ça aussi le mythe du rock and roll. Prenez les PRIMAL SCREAM, par exemple, voilà un groupe qui a fait le tour de la question. Ils ont eu leur période défonce au cannabis, à leurs débuts, mais leurs albums restaient dans la catégorie magma sonore sans grande pertinence, et leur look hyppie était une horreur visuelle. Ils ont connu le succès grâce à un album suprenant, le fameux Screamadelica, croisement des chemins entre le rock et la house music/acid et par la même, la bande à Gillespie s'est mis au LSD et à gober tout ce qui se fait en boite ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Non contents de nous avoir livré le manifeste ultime du rock psychédélique des 90s (Screamadelica) alors que l'auditeur lambda s'extasiait sur Nevermind, Bobby Gillespie et ses potes remettent les couverts en 2000 dans une veine electro-rock avec XTRMNTR (Exterminator, donc), prenant tout le monde à revers et adoptant par la même occasion une attitude nettement moins gentillette. Ceci dès l'introductive Kill all Hippies, cocktail molotov à base de gargouillis lancinants, d'une basse dub et des percées lapidaires du frontman (You got the Money, I got the Soul, can't be bought, can't be owned) ...

    Lire la suite de la chronique chez .


    Note : 2.8/5 (4 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006