Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    30
    04
    2007

    The taste of tea - Katsuhito Ishii

    2 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    ,

     

    The taste of tea

    Katsuhito Ishii,
    avec M. Banno, T. Sato, T. Asano,


    Disponible en DVD

    Acheter The taste of tea sur Amazon
     
    Poncif: les japonais sont fous, les japonais sont géniaux. Et chaque année charrie son lot de films venant confirmer cette vérité désormais largement admise et reconnue. Mais, avec The Taste Of Tea, nous sommes dans une dimension irréductible à cette règle habituelle, bien qu'il la poursuive. Difficile de déterminer ce que Katsuhiro Ishii a bien pu glisser dans la théière, mais force est de constater que la boisson est sacrément enivrante. Et euphorisante. Entre folie douce et folie furieuse, le cinéaste ne choisit pas. The Taste Of Tea suit tous les membres de la famille (la fillette gênée par son double, le fils amoureux, le père hypnotiseur, la mère et le grand-père dessinateurs d'animation, l'oncle ingénieur du son, etc... ) dans leurs aventures quotidiennes où l'absurde et la poésie ne sont jamais loin (...)

    Lire la suite de la chronique de .

     
    Il peut être rafraichissant, si ce n’est essentiel, de s’ouvrir de temps en temps à d’autres horizons cinématographiques, d’autant plus quand la machine à films occidentale (surtout américaine) nous sert jusqu’à plus soif ses réalisations montées comme des vidéo-clips et ayant la profondeur d’une table rase. Ainsi, l’une des jolies surprises du cinéma asiatique de l’année 2005 aura sans doute été The Taste of Tea (Cha No Aji), le dernier film du Japonais Katsuhito Ishii. J’avoue être passé à côté lors de son éventuelle sortie en salles, mais heureusement, l’existance du DVD a parfois du bon (...)

    Lire la suite de la chronique de .


    Note : 3.4/5 (5 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006