Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    14
    11
    2007

    Paupières Bleues - Ernesto Contreras

    3 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , ,

     

    Parpados Azules,
    Paupières Bleues
    D',

    Avec C. Suarez, T. Scanda, A. Montiel
    Sortie le 14 novembre 2007
    Paupières Bleues - Ernesto Contreras
    Acheter Paupières bleues sur Amazon

     
    La solitude dirige nos faits et gestes, nous la fuyons ou nous l'aimons. Ainsi va la vie de Marina et Victor, comme des millions de célibataires au cœur des villes. La vie est faite d'immobilité, ces longs moments où il ne se passe rien, du moins nous semble-t-il. C'est dans ces moments-là que la solitude est la plus pesante. Notre logement devient une prison où nous restons des heures assis à observer une fenêtre, un mur, fumant une cigarette ou buvant un thé souvent froid ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Il faut passer outre un premier quart d'heure chiant comme la lune pour commencer à apprécier ce Paupières bleues, curiosité mexicaine utilisant un schéma classique de comédie romantique pour finalement livrer une description amère de la solitude amoureuse. Les héros du film sont deux bras cassés dépourvus de raison de vivre, n'ayant aucune vie sociale ni passion. Deux âmes en peine qui vont se (re)croiser et tenter de transformer leur relation polie et ennuyeuse en une passion artificielle mais salvatrice ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Employée dans une fabrique d’uniformes, Marina gagne le grand prix annuel de l’entreprise : un voyage pour deux personnes à Playa Salamandra, destination paradisiaque sous les cocotiers. Le problème, c’est qu’elle ne sait pas avec qui partager son prix. Empoignant son téléphone, Marina se rend compte qu’elle a perdu de vue depuis longtemps tous les gens qu’elle essaye de joindre. Se résignant à téléphoner et proposer à sa sœur de l’accompagner, cette dernière essaye de lui extorquer son voyage pour elle et son mari ...

    Lire la suite de la chronique chez .


    Note : 4/5 (5 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006