Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

06
08
2006

One + one - Jean-Luc Godard

2 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
,

 


One + One
De ,

Avec 
M. Jagger, K. Richards, A. Wiazemsky
Réalisé en 1968, disponible en DVD
Acheter One + One sur Amazon
 

Parmi les reprises récentes, celle de One + one est sans doute l’une des plus enthousiasmantes. D’une part parce qu’il est aujourd’hui très difficile de découvrir les films de la période dite « politique » de Godard (qui s’étale, en gros, de 1968 au milieu des années 70) ; d’autre part parce qu’on ne peut nier l’intérêt « historique » de cet essai où les Rolling Stones croisent le « black power » et le cinéma de Godard la contestation globale de cette fin des années 60. Après les événements de mai 68, le cinéaste file à Londres pour consacrer un film aux Rolling Stones qui enregistrent l’un de leurs titres mythiques : Sympathy for the devil (...)

 

 

Lire la suite de la chronique du .

 

Quand en 1968, Jean-Luc Godard décide de réaliser One + One, film tournant autour des thématiques de la contestation et de la création artistique, il obtient l’autorisation de filmer la genèse d’une chanson des . Le cinéaste, fort du succès de Bande à part, Alphaville, Pierrot le fou a déjà bonne réputation et une image de contestataire formel comme ses confrères de la Nouvelle Vague. Les cinq anglais, eux, peuvent prétendre au statut de plus grand groupe de rock’n'roll du monde : plus sulfureux que les Beatles (ils multiplient les arrestations pour trouble à l’ordre public), musicalement impeccables (Aftermath vieux de deux ans, s’inscrit déjà comme un disque de légende), performants sur scène (au point que leur album Got Live if you want it ! résonne des cris de fans hystériques) (...)

 

 

Lire la suite de la chronique de .


Note : 3.4/5 (7 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006