Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    07
    11
    2007

    Le prestige - Christopher Nolan

    11 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , , , , , , , , , ,

     

    Le prestige, 
    De ,

    Avec H. Jackman, C. Bale, M. Caine
    Sortie en salle le 15 novembre
    Acheter Le prestige sur Amazon
     

     
    « Avez-vous bien regardé ? » Interrogation évidente pour un mystère qui l’est moins. Plan d’ouverture sur un cimetière singulier, un rassemblement de chapeaux hauts de forme éparpillés dans un jardin de pierre. Autel démesuré où la magie des sens vient heurter notre quotidien rationnel. Et cette voix d’outre-tombe qui continue inlassablement de nous titiller l’esprit. Telle est la clé du film, telle est l’indice primordial de cette énigme ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Pour les fans de « Memento » dont je suis, ce n’est pas la peine de vous précipiter au cinéma, vous pouvez attendre le film sur le câble dans quelques mois, ça suffira amplement ... Après « The Illusionnist » en ouverture du festival de Deauville qui raconte la rivalité, amoureuse et politique, entre un magicien du Vienne du début du XIX° et le souverain en place, voici la rivalité entre deux autres magiciens au siècle dernier à Londres. Pour en finir avec ce parallèle entre les deux films, dans le premier, Edward Norton est la bonne nouvelle de ce film très grand public (sortie en janvier), dans le second, le propos est plus ambitieux, l’image plus léchée mais l’interprétation est molle, l’histoire à la fois explicative et alambiquée, et dans l’ensemble, on s’ennuie ferme. ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Bah, le cinéma est un art bizarre et les frontières tracées au sol qui délimitent son territoire et celui des autres expressions sur support audiovisuel ne sont pas forcément les vraies frontières. Un peu comme les frontières du gouvernement fédéral américain, et les frontières orales, ancestrales et symboliques du territoire indien. Les deux cartes ne se superposent pas exactement, et je vous invite à venir faire un tour vers ces zones floues avec LE PRESTIGE, nouveau film d'un des petits chouchous de Hollywood et du public (ce qui est assez logique du reste d'ailleurs, n'y voyez aucune critique) : Christopher Nolan. Bon. Nous avions laissé l'ami Nolan dans une bien mauvaise posture ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Christopher Nolan aime apparemment les univers sombres. C’est à lui qu’on doit le dernier Batman (Batman Begins, plus sobre que les précédents opus). Dans Le Prestige, on retrouve d’ailleurs le dernier interprète de l’homme chauve-souris, Christian Bale, acteur que j’apprécie tout particulièrement et dont je suis la carrière avec beaucoup d’intérêt. Nolan a choisi d’adapter à l’écran un roman de Christopher Priest. Le Prestige, c’est le nom qu’on donne à la troisième partie d’un tour de magie, la partie qui fait réapparaître par exemple le magicien qui avait disparu ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Une couleur, sombre ou sépia comme devait l'être Londres à cette période. Une odeur celle du début de siècle faite de sueur et de bois principal matériau de l'époque..bon là j'extrapole, non ma petite salle de ciné ne diffuse pas encore d'odeurs mais la magie du cinéma c'est cela vous faire imaginer plus que ce que vous voyez ! Et bien sur le mot est lachè, magie, l'artifice sur lequel repose le film. Mais bien plus que cela c'est sur une rivalité jusqu'au-boutiste entre deux êtres, deux illusionnistes de talents qui vont s'opposer ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Synopsis : Alfred Borden & Robert Angier sont deux magiciens réputés qui se livrent une guerre sans merci depuis que l'un est responsable de la mort accidentelle de la femme de l'autre. La vengeance engendrant la vengeance, leur haine va les pousser de plus en plus loin au péril de leur vies et de celles de leurs proches.
    Critique : Pour son cinquième film, Christopher Nolan a choisi d'adapter à l'écran un livre de Christopher Priest. L'occasion pour le réalisateur de retravailler avec son frère Jonathan six ans apres l'excellent Memento qui l'a révélé. Le prestige c'est le troisième acte d'un tour de magie. Comme l'explique Michael Caine au début du film, le premier acte la promesse présente la situation, le second le revirement ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Depuis qu’il avait été primé pour Following lors du 10ème Festival du Film Britannique de Dinard 1999 dont j’avais eu la chance de faire partie du jury cette même année, je suis avec beaucoup d’intérêt la carrière de Christopher Nolan qui, ensuite, avec Memento avait confirmé sa singularité et son indéniable talent. J’attendais donc avec beaucoup d’impatience cette adaptation du roman de Christopher Priest, aux sujet et casting alléchants. L’intrigue se déroule à Londres, au début du siècle dernier. Un magicien, Robert Angier (Hug Jackman), meurt lors de son tour emblématique qui électrise les foules « le nouveau transporteur » ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Voilà un film qui avait l’air excellent, bien que je n’ai jamais nourri de fascination ou d’admiration infantile pour la magie, il avait au moins pour lui le mérite de l’originalité, et Hugh et Scarlett étant de bons amis à moi, je me suis dit, tiens, file leur un coup de pouce, va voir leur film. Et c’est à partir du moment ou je suis allé voir le film, que j’ai commencé à être déçu. Bon d’accord, c’est gentil, les images sont belles. Mais quand même, je ne sais pas, il y a quelque chose de décevant ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Avec Memento, sorti en 2000, Christopher Nolan avait fait exploser les schémas de rapport au temps au cinéma. Le Prestige, sous l’aspect d’un film éminemment spectaculaire, continue sa réflexion sur la temporalité et la relation qu’elle entretient avec l’illusion cinématographique mise en parallèle avec celle des prestidigitateurs. L’histoire, tirée du passionnant roman éponyme de Christopher Priest, se déroule à la fin du XIXe siècle à Londres et se focalise sur la rivalité tragique entre deux magicien ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Tout à fait surprenant que cette histoire de magie, d'illusion et donc de magiciens. C'est du rêve qu'ils nous vendent mais c'est également de l'Art quand il est poussé à ces sommets. Tout part d'une amitié et d'une relation de concurrence loyale voire fraternelle entre les deux magiciens qui veulent exceller dans leur Art, puis un évènement survient qui va chambouler la donne et la haine de l'autre sera la seule issue possible enfin la seule choisie du moins. ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Christopher Nolan est connu pour avoir réalisé le cultissime “Memento” mais aussi Insomnia et le “Batman Begins” (que votre serviteur n’a pas encore vu mais dont on dit le plus grand bien). Dans “Le Prestige” il se sert de son grand talent de conteur et de monteur hors pair pour nous livrer une histoire de rivalité entre magiciens peu courante au cinéma ...

    Lire la suite de la chronique chez .


    Note : 3.6/5 (9 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006