Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

14
04
2008

El Camino de San Diego - Carlos Sorin

3 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, ,

 

El Camino de San Diego,

De

Avec I. Benitez, C. Wagner La Bella, P. Rotela

Sortie en salle le 13 juin 2007
Sortie en DVD le 24 octobre 2008
Acheter El camino de san diego sur Amazon
 

Une cahute de bûcherons dans la forêt subtropicale. Un homme enfile son maillot albiceleste frappé du n°10, et part avec sa tronçonneuse sur l'épaule. Un insecte trace difficilement sa route dans la sciure, tandis qu'un arbre s'abat. Des témoins s'adressent alors à la caméra pour parler de Tati Benitez, et raconter que tout le monde l'appelle Diego, qu'il est incollable sur le pibe de oro dont il s'est fait tatouer le numéro dans le dos. D'autres rapportent qu'il a acheté 50 pesos une photo dédicacée, puis l'on voit le procès en authenticité de la relique ...
 

Tati est comme des millions d’argentins, il voue un culte au légendaire footballeur Diego Armando Maradona. Il vit dans des conditions précaires, avec son épouse et ses trois enfants, au milieu de la forêt de Misiones. Alors que le grand Diego est hospitalisé d’urgence à l’hôpital de Buenos Aires, Tati découvre une racine qui, pour lui, prend la forme et les traits du jeune Diego. L’Argentine entière se recueille pour le rétablissement de son idole. Tati décide lui de traverser tout le pays pour offrir à Maradona la statue de bois à son effigie… On imagine mal ici la ferveur populaire qu’engendre le football en Amérique du sud et, en particulier, en Argentine. En France, la passion autour du foot est souvent raisonnable ...
 

Je poursuis mon parcours cinématographique latino américain avec El camino de San Diego. Changement de ton. Un bucheron sympathique et un peu frustre voue une adoration à l’idole footbalistique argentine Diego Maradona. Tati Benitez connaît jusqu’au nom des témoins au mariage de la star. Dans son dos est tatoué un immense « 10 » le numéro fétiche du footballeur. Pourtant il vit au fin fond de l’Argentine dans des conditions déplorables ...

Note : 4.1/5 (9 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006