Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    11
    03
    2009

    Delta - Kornel Mundruczo

    4 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , , ,

     

    Delta,

    De

    Avec F. Lajkó, O. Toth, L. Monori
    Sortie le 4 Mars 2009
    Delta - Kornel Mundruczo
    .
     

    ... Un jeune homme introverti et taciturne revient au pays après des années d'absence s'installer dans la région du Delta, en pleine nature sauvage coupée du monde. Il y rencontre sa soeur qu'il ne connaissait pas qui part habiter avec lui dans une cabane délabrée. La mère de la jeune fille et son beau-père tiennent un bar, seul point de rencontre de la région où les habitants vivent de façon rustre et peu civilisée. Cette relation entre le frère et la soeur va choquer les autochtones et provoquer un drame ...  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    En mai dernier à Cannes, la projection de Delta n’était attendue par personne ou presque. Certains avaient peut-être déjà vu Pleasant Days, le premier film de Kornel Mundruczo, jeune cinéaste hongrois même pas trentenaire. Et ces personnes étaient peut-être curieuses de découvrir ce que le cinéaste allait proposer de neuf. Mais force est de constater que Delta n’avait rien de glamour à faire valoir lors de sa montée des marches : un réalisateur en devenir encore inconnu du public et même de beaucoup de cinéphiles, un passeport hongrois, un sujet austère et difficile, des acteurs tous inconnus… Bref, de tous les films de la sélection, Delta était le moins attirant. Et d’ailleurs, personne ne s’est bousculé au portillon pour la projection au Palais des festivals ...  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Présenté en sélection officielle lors du 61ème festival de Cannes, Delta était probablement le film le plus âpre de la compétition, alliant une forme très épurée - longs plans fixes et rythme très lent - et un fond d’une grande noirceur, compilant déviances, frustrations sexuelles, intolérance et violence. Le delta en question, c’est celui du Danube, une immense étendue d’eau et de nature sauvage, se partageant entre la Roumanie et l’Ukraine et s’étendant sur plus de 3000 km². La population n’est pas très nombreuse, mais on trouve quand même, ça et là, quelques villages de pêcheurs coupés du monde ...  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Le Delta du Danube, comme magnifique écrin, un frère de retour on ne sait pas bien d’où se découvre une sœur qu’il ne connaissait pas. Celle-ci en profite pour fuir mère et beau-père entreprenant. Le début est lourd, flotte dans l’air comme une chape de plomb, l’atmosphère du Delta. Peut-être, ilot de verdure entouré d’une immensité d’eau, mais aussi l’accueil peut amène de la mère et son nouveau compagnon ...  
     

    Note : 3.3/5 (3 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006