Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    22
    06
    2009

    Who's Knocking At My Door - Martin Scorsese

    4 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , , ,

     

    Who's Knocking At My Door

    ,

    Avec Z. Bethune, H. Keitel, A. Collette,

    Disponible en DVD

    Who's Knocking At My Door - Martin Scorsese
    Acheter Who's Knocking At My Door sur Amazon
     

    Trop peu connu, Who’s that knocking at my door, premier film de Martin Scorsese, est pourtant l’un de ses films les plus audacieux et inventifs. Ce premier film, dont le tournage fut long et chaotique, comporte déjà les principaux éléments-clé de l’œuvre de Scorsese : Little Italy, le tiraillement entre le besoin de liberté, d’émancipation et des carcans sociaux et culturels rigides,… – le film suit J. R., jeune homme d’origine italienne, à travers deux lignes narratives parallèles (...)  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    J’ai aime cette première ballade à laquelle nous convie le jeune Scorsese ! Petite Italie, la Mama prépare la Pasta généreusement farcie, autour de la table de cette cuisine simple, un four, un évier, une table et quatre ou cinq enfants, sur un meuble une miniature de la sainte vierge et son petit (...)  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Il est toujours émouvant d'assister à la naissance d'un auteur. Il y a plus de quatre décennies, un type de 25 balais nommé Martin Scorsese faisait ses premières armes derrière une caméra, passant au long après avoir tourné quelques courts et moyens métrages. Inédit dans les salles françaises, Who's that knocking at my door (titré I call first à l'origine) est l'occasion de constater que, contrairement à d'autres cinéastes de sa génération, ce cher Marty n'a guère mis de temps à trouver son style (...)  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Bien sûr, quatre décennies plus tard, c’est extrêmement facile à dire (et très arrogant) mais Who’s that knocking at my door regorge de thématiques, de figures et d’obsessions du Scorsese que l’on connaît désormais sur le bout des doigts. Pêle-mêle, la femme, l’homme, la religion, le crime, la culpabilité, la vengeance, la mort, tout est déjà là, disséminé quelque part, dans un dialogue comme dans un non-dit (...)  

    Note : 4.3/5 (3 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006