Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    28
    09
    2006

    Quand j'étais chanteur - Xavier Giannoli

    3 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , ,

     

    Quand j'étais chanteur, 
    De Xavier Giannoli,

    Avec G. Depardieu, C. de France, M. Amalric

    Sortie en salle le 13 Septembre 2006
    Disponible en DVD
    Acheter Quand j'étais chanteur sur Amazon
     

     
    D’abord une voix. Agréable, grave et émouvante. Un geste précieux, des manières simples et des yeux de velours. Une voix d’ange en quelque sorte, mêlée de tendresse infime et de tristesse cachée. Une allure princière, rock’n’roll des temps anciens, chevaleresque jusqu’au bout de ses chaussures pointues. Il s’appelle Alain Moreau et son job, c’est de former des couples. Il est chanteur et la musique peine à le lui rendre. Bals populaires, discothèques provinciales, conférences et séminaires d’entreprise, telles sont ses salles de concert. Delpech, Sheila, Mike Brant ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    ... je suis allé voir "Quand j'étais chanteur", avec le désir de vérifier ce rapport à la réalité et la (non)ringardise. Le début du film m'a paru aux antipodes de cette intention: la vie de province présentée ici (thème à la mode dans le cinéma français contemporain, de "Selon Charlie" à "Je vous trouve très beau") n'est ni hors du temps, ni d'aujourd'hui : on a l'impression d'être dans un film des années 80 ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Je suis certain qu’ils se sont inspirés de Besson et de son énigmantique synosis d’Angel-A pour écrire le leur. Ce film est un joli film, les films qui montrent des gens de tous les jours, dans des histoires de tous les jours, mais pour qui la vie semble extraordinaire. Un de ces films comme je les aime, parce qu’on a l’impression de lire du Gavalda alors qu’on est au cinéma. L’histoire simple et compliquée d’un Gérard Depardieu transformé en chanteur de bal musette et de boîtes pour célibataires frolant la quarantaine, et Cécile de France, jeune maman célibataire ...

    Lire la suite de la chronique chez .


    Note : 3.2/5 (6 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006