Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

25
08
2007

Little Children - Todd Field

4 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, , ,

 

Little Children,

De

Avec K. Winslet, P. Wilson, J. Connelly
Sortie en salle le 24 janvier 2006
Sortie en DVD le 18 septembre 2007

Acheter Little Children sur Amazon
 

... Dans la série Film d'Auteur Intimiste, une œuvre de Todd Field, soutenue par Kate Winslet et Patrick Wilson, « Little Children ». (A ne naturellement pas confondre avec « Chicken Little », américain aussi, mais boxant dans une autre catégorie … Désolé, je n'ai pas pu m'en empêcher). L'histoire est somme toute relativement simple. Une petite ville des USA vit le retour chez sa mère (Phyllis Somerville) de Ronald James McGorvey (Jackie Earle Haley), à sa sortie de prison, après qu'il y ait purgé sa peine pour exhibitionnisme. Le quartier est en plein émoi à l'idée de ce que la proximité de ce pervers amènera d'insécurité dans les esprits sensibles des pauvres enfants du secteur ...
 

Disons le d'emblée, il y a sans doute du déjà vu dans Little Children de Todd Field, et en particulier il est parfois difficile de ne pas faire des rapprochements avec American Beauty, la dimension onirique en moins, mais tant la manière de filmer, douce et bien léchée, que l'environnement pavillonnaire cossu des banlieues américaines, y poussent. Et puis le thème apparent du film lui même, à savoir une remise en question du suburban&rich americain way of life. Mais, si au demeurant cette référence n'a rien d'infâmant, Little Children a sa propre dimension ...
 

Les vies de la petite communauté qui s'expose ici comme une fresque avec en contrechamp la force narrative de cette voix off qui nous guide dansels pages des personnages va imploser littéralement lorsque au détour d'un pari insignifiant, une mère (alias kate Winslet ) et un père (alias Patrick Wilson ) mariés de surcroît vont s'embrasser devant les autres représentantes de cette bourgeoisie coincée de n'importe quelle ville moyenne... C'est le début de la tourmente qui s'annonce dans la petite ville perdue qui pourrait tellement elle semble reproductible se trouver presque partout aux Etats-Unis ...
 

Une histoire qui aurait pu être belle, servie par des acteurs de talent, mais qui finit encore une fois par cette habitude de ne pas froisser la morale. Mais qu'arrive-t-il à notre monde, si bien rangé, si propre ? Un exhibitionniste vient y habiter après sa sortie de prison, une femme découvre son mari en train de se masturber devant son ordinateur, un homme se met à douter de lui et de son couple, un ancien flic perd peu à peu le sens de la raison et harcèle le repris de justice exhibitionniste ...
 

Note : 3/5 (5 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006