Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    30
    04
    2008

    La ronde de nuit - Peter Greenaway

    4 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , , ,

     

    La ronde de nuit,

    De

    Avec M. Freeman, E. Holmes, M. Teigen

    Sortie le 27 Février 2008
    La ronde de nuit - Peter Greenaway
    Acheter La ronde de nuit sur Amazon

     

    La ronde de nuit et plus précisément La compagnie du capitaine Frans Banning Cocq et du lieutenant Willem van Ruytenburch c’est avant tout le célèbre tableau de Rembrandt van Rjin accroché au Rijksmuseum d’Amsterdam. Et voilà que Peter Greenaway nous présente sa version cinématographique. À sa façon c’est à dire de manière quasi obsessionnelle. Je reconnais le style du réalisateur avec son souci de traquer le moindre détail pour décrire la genèse du tableau ...
    Lire la suite de la chronique de .

     

    Ce n’est pas de gaieté de cœur que je me présente à vous pour dire du mal du dernier film de Greenaway car voilà un cinéaste que j’ai beaucoup aimé. C’est d’ailleurs en souvenir de cette tendre affection que je me suis rendu dans les salles pour voir La ronde de nuit, premier film du cinéaste à être distribué en France depuis 10 ans (8 femmes ½, que je n’ai pas vu, date de 1998 !). Est-ce moi qui ai changé ou ce changement s’est-il produit chez Greenaway pour que je sois ainsi déçu ? Sans doute les deux mon général bien qu’a priori, La ronde de nuit s’inscrit parfaitement dans la continuité d’une œuvre ...
    Lire la suite de la chronique du .

     

    Je n'avais pas vu de film de ce réalisateur depuis un certain temps. J'ai découvert le cinéma de Greenaway avec Meurtre dans un jardin anglais (voir mon billet du 15/10/07). Je m'attendais à un film de ce type, sorte de jeu intellectuel intriguant. Après avoir vu La Ronde de nuit, ma déception est à la hauteur de mon attente. La ronde de nuit, le tableau, n'est qu'un prétexte pour s'attacher à la vie sentimentale agitée (semble-t-il) de Rembrandt, fils de meunier et mort ruiné d'avoir peint ce tableau. Le film est filmé comme une pièce de théâtre sur un grand plateau ...
    Lire la suite de la chronique de .

    Note : 4.2/5 (4 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006