Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

02
03
2008

J'attends quelqu'un - Jérôme Bonnell

7 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, , , , , ,

 

J'attends quelqu'un,

De

Avec J-P Darroussin, E. Devos, E. Caravaca

Sortie en salle le 21 Mars 2007
Sortie en DVD le 6 novembre 2007
Acheter J'attends quelqu'un sur Amazon
 

Après Je crois que je l'aime, Je vais bien, ne t’en fais pas, Je vous trouve très beau, je me regarde filmer, je m’écoute jouer, etc... Le cinéJe ayant envahi l’hexagone, mon choix s'est porté sur "J'attends quelqu'un", ne me sentant pas l'estomac de me coller "Ensemble, c'est tout" qui pourtant met le Je en ellipse… Ces petites histoires persos censées intéresser le plus grand nombre, du particulier à l’universel, ça devient lourd… Bien que s’agissant de Claude Berri, devenu, après sa période d’adapter tous les grands de la littérature («Germinal», «Uranus», «Jean de Florette» etc…), le cinéaste des histoires d’amour tristounettes prise de tête ...
 

Avec la comédie, le film mosaïque est à la mode dans le cinéma français. Sur les traces de Pascal Thomas ou de Nicole Garcia, de nombreux réalisateurs pensent qu'il suffit de choisir quelques personnages atypiques, de les placer dans un lieu bien défini (une station balnéaire en hiver, un appartement), de déterminer la règle qui préside à leurs rencontres et hop, ça fait un film. Malheureusement, n'est pas Robert Altman qui veut ...
 

Bon je ne vous le cacherais pas, Jean-Pierre Darroussin est un acteur qui me met à l'aise. Avec lui j'ai tout de suite l'impression de faire un peu partie de la famille. Question de génération peut-être, de calvitie naissante ou alors plus sérieusement un certain mépris des convenances. Idem Emmanuelle Devos ,actrice généreuse , Eric Caravaca parfait en personnage un peu dépassé avec une légère tendance dépressive, Florence Loiret et Sylvain Dieuaide complètent cette affiche, pour cette tranche de vies, un instantanée de ces existences..sur fond de solitude.Ho la solitude ne s'affiche pas toujours, on peut-être seul au milieu de la foule, au sein de son couple ...
 

La petite troupe est là, aux côtés de Darroussin, décidément, je l'aime bien lui et Emmanuelle Devos également mais surtout lui, tout en douceur en mal aimé ou en recherche de soi, il est là, paisible et apaisant, il ne se plaint pas, il ne pleure que rarement mais les sentiments sont là, son histoire avec Sabine (Florence Loiret) est importante, il le sait bien mais il ne le l'avouera jamais, il ne peut pas, tout son système s'effondre, quoique ...
 

Dans la série des films "Je ..." bien à la mode en ce moment, french-touch, film-choral, film-mosaïque : J'attends quelqu'un de Jérôme Bonnell (Le chignon d'Olga, Les yeux clairs). Mieux vaut aller voir ce petit film sympa avec l'esprit zen et décontracté, puisqu'il ne s'y passe pratiquement rien. Jérôme Bonnell filme au plus près ses personnages pris dans la vraie vie (et il filme ça très bien) ...
 

Le meilleur film français de ce début d’année n’est probablement pas celui qui fut le plus attendu. L’intérêt ne réside pas tant dans le résultat de l’attente que dans les savoureuses palpitations de celle-ci. C’est le bonheur du possible plutôt que celui de la certitude. Le bonheur toujours possible. Comme le laissent entendre les plans de la fin. C’est ça : attendre quelque chose ou quelqu’un. La possibilité du bonheur. Même utopique ...
 

Jérôme Bonnel fait preuve de subtilité et d’attention pour son film J’ATTEND QUELQU’UN. C’est un portrait croisé d’individus en attente de quelque chose ou de quelqu’un, des paumés ( ou pas ) insatisfaits, qui se rencontrent et se quittent. C’est une tranche de vie, filmé avec calme et précision, en DVD. Louis (Jean-Pierre Darroussin) a un bistrot dans une petite ville de province et toutes sortes de problèmes que l’on peut rencontrer au cours d’une vie. Père divorcé, il voit son fils en fin de semaine. Et il ressent une profonde solitude malgré l’affection d’une soeur (Emmanuelle Devos) institutrice, d’un beau-frère (Éric Caravaca) hypocondriaque ...

Note : 3.9/5 (10 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006