Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

26
06
2009

Iron man - Jon Favreau

8 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, , , , , , ,

 

Iron man,
De

Avec R. Downey Jr., T. Howard, G. Paltrow
Sortie en salle le 30 Avril 2008
Iron man - Jon Favreau
Acheter Iron man sur Amazon
 

Ayant un peu plus que huit ans d'âge mental, je n'avais pas prévu d'aller voir "Iron Man". Mais après une adaptation mollassonne d'Agatha Christie et un drame psychologique dépressif, et devant l'incurie de l'offre cinématographique, week-end de quatre jour oblige, pourquoi pas ? Stan Lee, le créateur d'Iron Man (entre autres), explique la génèse du personnage : "Ce qui m'a poussé à créer un personnage comme Iron Man, c'est que je voulais tenter quelque chose qui change du super-héros habituel. En 1963, il incarnait tout ce que les jeunes lecteurs de l'époque ne portaient pas dans leur coeur ...

Lire la suite de la chronique des .
 

Ca y est, c'est sorti, c'est fait, c'est vu, Iron Man, on peut faire un croix en face. Que faut-il en penser ? Que doit-on dire ? Ca va être compliqué. Ma seule erreur, est d'avoir vu autant de bandes annonces. Quand on fait un film à 150 millions de dollars, on a pas droit à la faute, du coup, Paramount et Marvel Studios en ont trop montré si bien que l'intégralité des scènes d'action sont dans les bandes annonces, d'où zéro surprise. C'est dommage ...

Lire la suite de la chronique de .
 

C’est un fait sociologiquement indéniable, la tendance du superhero movie survient dès lors que le peuple américain connaît une crise. Les comics sont ainsi apparus après la Seconde Guerre Mondiale tandis que leurs premières adaptations au cinéma ont été tournées à la période de la Guerre du Golfe. Et depuis le 11 septembre 2001 où l’Amérique vit dans le trauma, Hollywood rassure sa nation à coups de Spiderman, Superman, Batman… Iron Man, dernier du nom, s’avère en prise directe avec cette crise nationale (mondiale ?), interrogeant les propres peurs de son pays et devenant politiquement confondant et intéressant au moment-même où Tony Stark traverse le désert afghan ...

Lire la suite de la chronique du .
 

Début des blockbuster de l'été ? Enfin, on connaît pour la plupart Iron Man du moins dans nos souvenirs d'enfance de part les comics book ou par les dessins animés. On est dans du Marvel encore et toujours, ils doivent avoir réussi quelques jolies opérations ces dernières années avec notamment Hulk, X-men ...

Lire la suite de la chronique du .
 

Synopsis : Le fabricant d'arme milliardaire Tony Stark est kidnapé en Afghanistan alors qu'il faisait une demonstration d'un nouveau missile. Emprisoné, il crée une armure pour pouvoir s'échapper. De retour aux Etats Unis, il décide de l'ameliorer afin d'empecher les personnes mal intentionnés de pouvoir utiliser ses armes.
Critique : Iron Man ouvre le bal du défilé de super-heros qui va arriver cet été. Avant Hulk et Batman voici donc une nouvelle adaptation d'un comic Marvel créé par l'immense Stan Lee, père des plus grands Super-Heros. Un film qui marque les débuts de Marvel en tant que producteur indépendant. Créé en 1963, Iron Man n'a rien du super héros ordinaire. Peut etre pour contraster des créations comme Spider-Man, Stan Lee a cherché à imaginer tout son contraire. Un homme plus mature a fortes responsabilités, un tombeur invétéré qui ne sait quoi faire de son argent mais qui a un sévére probleme avec l'alcool. Bref un personnage qui sur le papier n'a rien de tres attrayant ...
 

Voila Iron Man, l'homme de fer. Attention, pas celui qui roule dans une chaise roulante. Là, c'est Iron Man, celui qui vole. Et pas Tapon Man comme répétait un gamin à l'entrée du ciné ... J'ai du lui expliquer : "Mais non, Iron petit pas Tapon". Le rutilant Iron Man, armure métallique rouge flamboyante pilotée par Tony Stark. Ce Tony, c'est un vrai génie. Son exosquelette a été entièrement pensé et construit avec ses petites mimines. Un vrai geek, en somme. Sauf que Tony Stark est interprété par Robert Downey Jr., le mec cool par excellence ...

Lire la suite de la chronique d'.
 

L'année 2007 n'avait guère été brillante côté super-héros, du nullissime Ghost rider à un Spider-man 3 relativement décevant. Attendu au tournant, Jon Favreau répond aux attentes avec une facilité désarmante. Son Iron man tient parfaitement le choc, faisant office d'ouverture ultra alléchante pour ce qu'on espère devenir une franchise, mais constituant également un excellent film en tant que tel, qui devrait faire le bonheur de l’ensemble du public. Fruit de la discrète montée en puissance d’un cinéaste qu’on n’attendait pas là si tôt, Iron man n’oublie rien ni personne ...

Lire la suite de la chronique de .
 

Cela va sans dire, mais le choix de Robert Downey Jr dans le rôle du personnage principal constitue sans doute le seul argument qui explique la présence de la chronique que vous avez sous les yeux. Déjà, la plupart des adaptations des comics de Stan Lee puent des pieds : entre DAREDEVIL et LES QUATRE FANTASTIQUES, on avait déjà de quoi faire la grimace ...

Lire la suite de la chronique de .

Note : 3.3/5 (9 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006