Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    28
    05
    2008

    Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal - Steven Spielberg

    3 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , ,

     

    Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal,

    De

    Avec H. Ford, C. Blanchett, K. Allen

    Sortie le 21 Mai 2008
    Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal - Steven Spielberg
    Acheter Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal sur Amazon
     

    Cette fois donc les Soviétiques ont remplacé les nazis, les années 50 les années 30 et Steven Spielberg s’est d’ailleurs beaucoup inspiré du cinéma de ces années-là. Le fond et la forme restent aussi très inspirés du cinéma des années 80 avec son humour sarcastique, ses scènes d’action trépidantes, époustouflantes, tonitruantes, son style série B. Indiana Jones c’est le héros de nos rêves, nos lectures et nos images d’enfance, celui qui nous aurions tous aimé être à commencer par Spielberg lui-même ...  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Étonnant retour que celui d'Allan Quatermain : après les films de J. Lee Thompson et Gary Nelson, l'aventurier revient dans un troisième épisode scénarisé par Luc Besson et réalisé par Roland Emmerich. On y retrouve l'humour savoureux du frenchie, la mise en scène futée de l'Allemand, et un amour commun pour les belles histoires extraordinaires mais crédibles, où le surnaturel le plus hors limites vient tout à coup se mêler aux vieilles pierres. Surprise que de voir Harrison Ford reprendre le rôle tenu jadis par Richard Chamberlain qui aurait parfaitement pu interpréter à nouveau Quatermain ...  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Voir Indiana Jones à Cannes et mourir... Non, il ne faut pas déconner à ce point, d'autant plus que l'exclu n'est que très relative. Mais voilà, c'est avec un enthousiasme débordant que l'on a pu pénétrer dans la salle du Palais pour découvrir un peu avant tout le monde le film le plus attendu de l'année, voire de ces dernières années. Disons le tout de suite, les réactions du public - composé pour une partie de fans purs et durs et pour l'autre de spectateurs moins familiés de l'univers du docteur Jones - auront été plus que tièdes ...  

    Note : 2.7/5 (6 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006