Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    14
    12
    2007

    Exilé - Johnnie To

    5 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , , , ,

     

    Exilé,
    De

    Avec A. Wong Chau-Sang, F. Ng Chun-Yu, J. Ho

    Sortie le 11 Juillet 2007
     
    .
     

    Wo, tueur à gages retiré des affaires par la force des choses, s’est installé à Macao avec son épouse et son fils nouveau né. Mais sa tranquillité va être de courte durée : son ancien boss, Yam, qu’il a blessé avant son départ de Hong Kong, a envoyé deux tueurs pour l’exécuter. Deux autres tueurs sont également sur place pour convaincre leur collègues d’épargner Wo, leur compagnon à tous. Le bois d’une porte, un poing cognant sur le bois de la porte, une jeune femme ouvrant peureusement, Wo est absent. On cogne à nouveau, même réponse. Dans la rue déserte d’un Macao colonial aux murs peints en vert fatigué, les quatre hommes confrontent leurs points de vue : faut-il tuer Wo comme l’a ordonné le chef des triades ou le laisser en vie, voire le protéger? ...
     

    Johnnie To était un réalisateur que j'envisageais de découvrir, ayant lu ici ou là pléthores de commentaires élogieux à son propos. Il se trouve de surcroît que je ne suis pas trop nul en films d'actions de Hong-Kong et que je dispose de quelques références vues par le passé qui me permettent de juger un peu son oeuvre avec autre chose que l'oeil du novice. Exilé correspond à un film "classique" de ce cinéma asiatique aussi industrieux qu'industriel, qui doit avant tout remplir les salles mais n'en a pas pour autant oublié qu'une expression artistique est possible dans la technique, la forme et le fond. C'est un peu comme si en France, Jean-Marie Poiré était capable de faire un film beau ou Arnaud Despleschins un film drôle. Et sur le thème pourtant connu du film de gangsters, To va réussir une multitude de variations qui vont apporter de l'air frais ...
     

    La suite de l'époustouflant et hautement stylisé The Mission était attendue avec une certaine impatience… et appréhension. L'exercice était difficile, la barre haute, sans doute trop. Et si Exilé ne la franchit pas vraiment, comme on pouvait s'y attendre, il reste un film honorable. Autant The Mission dégageait une atmosphère froide, tout en tons bleutés, très hongkongais, avec des personnages charismatiques et impassibles à l'élégance inoxydable, autant Exilé joue sur des ambiances à la Sergio Leone ...
     

    Un plaisir des yeux et du rythme vous attend avec Exilé de Johnnie To, je dois dire que nous étions dubitatif par rapport au résumé pas très explicite à vrai dire et très succinct : "Macau, 1998. Trois tueurs à gage venus de Hong Kong débarquent pour liquider un des leurs, qui a trahi le milieu afin de changer de vie...". C'est la lecture de l'article des Inrockuptibles qui nous a finalement décidé à aller voir ce film polar, véritable western made in Hong Kong que je vous conseille très vivement d'aller voir ...
     

    Depuis PTU, succès international qui l’a réellement fait connaître, nous avons droit à presque deux films de Johnnie To par an. Deux bons films : Breaking news, Yesterday once more, Election 1&2, et l’an dernier, exilés. Son talent de réalisateur et sa patte sont aujourd’hui reconnus et admirés un peu partout. Ses longs plans séquences et ses acteurs fétiches ont fait le tour des écoles de cinéma. Son nom résonne dès que l’on parle de cinéma et de HK, et encore plus si l’on évoque la rétrocession. Grand thème, grande « peur » ou inquiétude du réalisateur, la rétrocession est au centre de ses derniers films. Pour ne citer que ceux dont on a déjà parlé dans ce blog, Breaking news, et surtout les deux « Elections » qui exploraient par la voie mafieuse les conséquences de cet événement politique majeur ...

    Note : 3.4/5 (12 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006