Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    20
    06
    2009

    Bright Star - Jane Campion

    2 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    ,

     

    Bright Star,
    De

    Avec A. Cornish, B. Whishaw, P. Schneider

    : Sortie en salle 22 Juillet 2009
    Bright Star - Jane Campion
    .
     

    Depuis sa Palme pour la Leçon de Piano en 1992, Jane Campion s’est un peu perdue, surtout après son navrant polar new-yorkais In the cut. Avec Bright Star, on retrouve la cinéaste de Portrait de femme (1996). Les deux films ont quelques points communs : un lien avec le patrimoine littéraire britannique et puis, évidemment, les deux films sont en costume d’époque ...
     

    Londres, 1918, la coquette Fanny Brawne, apprentie styliste, peu versée dans la littérature, n'a rien de commun avec le poète éthéré John Keats son voisin. Mal aimé, pauvre, peu considéré de son temps, le futur plus grand poète romantique anglais tire le diable par la queue, partageant son logement avec son ami Brown pas davantage nanti. Pourtant, la maladie du jeune frère de Keats va toucher Fanny, ce qui rapproche les deux jeunes gens. Par l'entremise de la poésie, Keats et Fanny vont basculer dans une passion amoureuse addictive, s'ennivrant de mots, ceux écrits, lus, dits, c'est l'aspect le plus intéressant du film car universel, qu'on peut transposer aux histoires d'amour ...

    Note : 5/5 (1 note)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006