Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

13
04
2008

3:10 to Yuma - James Mangold

6 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, , , , ,

 

3:10 to Yuma,

De

Avec R. Crowe, C. Bale, P. Fonda
Sortie le 26 mars 2008
3:10 to Yuma - James Mangold
Acheter 3h10 pour Yuma sur Amazon

 

Eh bien je ne vous dis que ça, un petit western moderne qui sent le vieux et c'est tant mieux, avec aux commandes Russell Crowe et Christian Bale, pour le duel principal. En terme de duel, c'est plutôt de confrontation qu'il faudrait parler. Russel Crowe Alias le méchant, le véritable criminel endurci sans foi ni loi qui n'hésite pas à tuer sans même ciller; il n'agit qu'au nom de sa loi, de sa morale ...
Lire la suite de la chronique de .

 

Classique et efficace sont les deux mots qui qualifient le mieux 3h10 pour Yuma. Nous avons d'un côté le fermier endetté, plus courageux qu'on ne le croit et de l'autre l'implacable bandit qui tue sans pitié, comme on écrase des fourmis. Autour d'eux, le shérif, le notable, les créanciers douteux, les hommes de mains, et le reste de la bande de Wade sont tous tel qu'on peut se les imaginer, aucune surprise à attendre ...
Lire la suite de la chronique d'.

 

Préparez-vous à lapider l'auteur de ces lignes, qui s'apprête à faire son coming-out : il n'aime pas les westerns. Parce que 1) ça l'ennuie, 2) il a l'impression de voir encore et toujours le même film, 3) souvent il trouve ça complètement stupide. Oh, il y a bien quelques exceptions, puisque les meilleurs Sergio Leone trouvent grâce à ses yeux. Car jouissifs, ludiques, excitants. Mais même des monuments inattaquables comme Rio Bravo le font mourir d'ennui ...
Lire la suite de la chronique de .

 

Tous ceux (et celles) qui aiment le Far West, les cow-boys, les indiens, les saloons, la poussière du désert d'Arizona, les fermiers bouseux désargentés, les hommes sans foi ni loi, en d'autres termes les bons vieux westerns d'antant seront servis... 3 heures 10 pour Yuma n'est rien d'autre qu'un western dans toute la beauté de l'art ...
Lire la suite de la chronique de .

 

C’est un mystère que nous ne parvenons pas à comprendre : James Mangold, sûrement l’un des plus beaux tâcherons d’Hollywood, parvient toujours à s’immiscer dans des projets assez potables au départ. Il a dirigé De Niro, Keitel, Phoenix et maintenant Crowe, Bale et Fonda. Mais que lui vaut cet attrait ? C’est pourtant et incontestablement un piètre réalisateur, un maker incapable et 3H10 pour Yuma ne peut que confirmer. Indéniablement, il ne connaît rien au western et des mythes qui l’entourent, à la noblesse des grands espaces ...
Lire la suite de la chronique du .

 

Décidément les grands espaces de l'Ouest envahissent nos écrans. Après There will be blood, on remonte un peu plus loin dans le passé du Far-West avec le remake de 3h10 pour Yuma. À l'époque où, peu après la Guerre de Sécession, les diligences de l'agence Pinkerton convoyaient les fonds destinés à la construction du chemin de fer par les chinois (les coolies venant remplacer les noirs après l'abolition de l'esclavage) ...
Lire la suite de la chronique de .

Note : 2.5/5 (11 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006