Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

03
02
2007

Transamerica - Duncan Tucker

6 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, , , , ,

 

Transamerica, 
De Duncan Tucker,

Avec F. Huffman, K. Zegers, F. Flanagan

Sortie en salle le 24 Avril 2006
Sortie en DVD en décembre 2006

Acheter Transamerica sur Amazon

 
Née Stanley, Bree est à une semaine de l'opération qui fera d'elle définitivement une femme. Dernière formalité, elle a besoin de la signature de la psychologue qui la suit depuis des années. Mais quand celle-ci apprend que Bree a reçu un coup de téléphone des policiers new-yorkais qui venaient d'arrêter un jeune homme qui s'avère être son fils, elle refuse de signer tant que sa patiente n'aura pas assumé cet aspect de son ancienne vie.

Bree paie la caution (1$) et se fait passer pour une adepte de "l'église du père potentiel" ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
De quoi s'agit-il ? eh bien de la traversée des Etats-Unis de New York à Los Angeles, une bonne transversale mais pas si anodine que ça car ce n'est rien moins que le père Stanley, qui va chercher son fils caché Toby en prison... Là ou cela se complexifie, c'est qu'en réalité du père, il ne reste plus grand chose car c'est un transsexuel dans la dernière ligne droite pour devenir une femme... Il est question ici de rencontres, de vies difficiles et d'absence de jugements ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Le sujet aurait pu etre soit glauque et de mauvais gout, soit fadasse en se limitant à une simple comédie .Il n'en est rien, sinon une parfaite réussite.Ceci grace à un scénario doublé d' une interprétation , d'une finesse qui releve du grand art et ce pour notre plus grand bonheur. Le theme est delicat, et chacun l'apprehendra à sa manière mais ce film constitue une invitation à la tolérance. Plus encore que "Le secret de brokeback Mountain" d'Ang Lee qui abordait le theme de l'homosexualité ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Quand le fils de Stanley, drogué, prostitué, violé par le mari de sa mère suicidée, veut coucher avec Bree en ignorant qu'elle est son père qui a changé de sexe et pas cette inconnue qui l'a fait sortir de prison, le tout se passant chez ses grands parents tarés avec sa tante, ex-junkie, on dit stop ! On l'aurait bien dit avant mais là on a passé la limite… On se fait de fausses idées sur la vieillesse ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Pour son premier film, Ducan Tucker a adopté une forme classique de l'Amérique cinématographique: le road movie. Mais le reste n'a en apparence pas grand chose de classique. A tel point d'ailleurs qu'on aurait pu craindre le pire. Que penser en effet d'un scénario dont les deux personnages principaux sont d'une part une transsexuelle sur le point d'achever sa métamorphose, et d'autre part un fils qu'elle se découvre précisément à ce moment, fils lui-même en pleine confusion. ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Une jolie surprise. Ce film est drôle, sensible, juste sans aucune mièvrerie, ni cliché. C’est aussi une fable sur la tolérance, mais sans forcer le trait comme on pourrait parfois s’y attendre dans les films américains. On y retrouve une « Desperate houswife », Félicity Huffman -qui joue le travesti de façon bluffante- déjà submergée par sa propre quête d’identité et qui se retrouve avec ce fils non voulu qui lui aussi a vécu jusque-là une vie très difficile ...

Lire la suite de la chronique chez .


Note : 4/5 (7 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006