Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

23
05
2008

Third - Portishead

3 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, ,

 

Third,

De ,

Parution en 2008
Acheter Third sur Amazon
Portishead - Third (Bonus Track Version)
 

 
Avant de revenir sur le devant de la scène avec un troisième album ( THIRD le bien nommé ), PORTISHEAD partait déjà avec un double handicap : Celui de devoir répondre à une attente de plus de dix ans, qui amène un haut degré d’exigence, et de retrouver sa place dans une configuration musicale qui ne lui est guère favorable, le Trip Hop de Bristol étant plutôt au creux de la vague. Tricky et Martine Topley-Bird ont beau annoncer eux aussi un retour imminent, le son bristolien a connu ses heures de gloire, mais a depuis perdu de sa superbe. Comme prévu ce troisième album utilise une recette simple et qui fait la « patte » du groupe : une atmosphère sombre et lourde, des beats mutants et tout un éventail d’effets oppressants qui provoquent chez l’auditeur la sensation d’une catastrophe imminente ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Les temps changent et certains artistes l’ont bien compris : alors que "Dummy" et "Portishead", sortis respectivement en 1994 et 1997 avaient une unité esthétique qui peut sans doute être expliqué par l’intervale relativement court qui a séparé leur création, le troisième album du trio (qui a encore une fois trouvé un titre on ne plus simple) propose une vision nouvelle du son Portishead. Moins ouvertement affirmé comme trip hop (le titre "The Rip" commence presque acoustique, par une ligne de guitare avant de virer électronique) ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Cette critique de « Third » a un peu tardé, et pour cause. Effectivement avant d’écrire sur le nouvel tant attendu opus du groupe de Bristol, je souhaitais d’abord jauger l’imbrication de ces nouveaux titres dans la discographie du groupe notamment via le concert au Zénith du 5 mai. La première chose à dire est que le concert comme l’album prouve que ce n’est pas le manque d’inspiration qui a empêché Portishead de sortir un album pendant ces dix dernières années mais bien le manque de nécessité ...

Lire la suite de la chronique chez .


Note : 3.8/5 (5 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006