Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

08
02
2007

Nos jours heureux - Eric Toledano & Olivier Nakache

4 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, , ,

 

Nos jours heureux, 
D' & ,

Avec J-P. Rouve, J. Boudet, M. Berry

Sortie en salle le 28 juin 2006
Sortie en DVD le 17 janvier 2007
Acheter Nos jours heureux sur Amazon
 

 
On l’a compris, «Nos Jours heureux » est une comédie, genre quasi-unique du cinéma français contemporain, et qui répond donc à la volonté de plaire au plus grand nombre. La recette en est simple : un acteur en vogue, deux ou trois jeunes comédiens dont l’inévitable échappé de l’écurie Canal (ici, l’Omar de «Omar et Fred», seul rescapé du court-métrage «Ces jours heureux» qui avait servi de brouillon à ce film), des gamins aperçus à «Graines de stars», et des personnages caricaturaux se débattant dans une intrigue prévisible où les moments plus graves ne peuvent nous émouvoir, assurés que nous sommes d’un happy end consensuel ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Du haut de mes 26 ans, je vois 23 colos dans mon rétroviseur... Tombé dedans quand j'étais petit en raison de parents directeurs de centre de vacances l'été venu, le Peyo a tout connu, tenu tout les rôles possibles : colon, enfant du personnel, plongeur, aide-animateur puis animateur. Dans une vie, gosse ou anim, on n'oublie jamais ces instants là ! Enfant, on y connait nos premières amourettes, nos premières boums. Adulte, on y fait le meilleur boulot qui puisse exister le temps d'un été... Certes, c'est crevant et c'est beaucoup de responsabilités sur les épaules mais une fois les enfants couchés, les soirées entre animateurs et personnel de service ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Synopsis : en 1992, la vie d'une colonie de vacances entre les jeux, les amours de vacances et les soucis.
Critique : Nos Jours Heureux est le second film de Eric Toledano et Olivier Nakache qui retrouve ici Jean-Paul Rouve déja personnage principal de leur précédent et excellent film Je Prèfére Qu'on Reste Amis. Une sorte de Serial Noceurs à la française avec Gerard Depardieu. Ce deuxième long métrage est la prolongation de leur premier court métrage Ces Jours Heureux. Les deux metteurs en scène s'étant rencontré dans une association chargé d'envoyer des enfants en vacances ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
C’est un film mignon sans aucune prétention, plein de tendresse, de bons sentiments et de fraîcheur. La galerie de personnages est variée : chez les enfants, il y a la gamine qui a pas de bol et qui se fait mal, le super intello, le gamin mal dans sa peau mais as de la guitare à l’âme de rock star (« Moi, si j’avais eu 13 ans, j’aurais eu envie de sortir avec toi ! »…vous comprendrez quand vous aurez vu le film, mais moi, en effet, oui !), l’angoissé hyperactif, etc ...

Lire la suite de la chronique chez .


Note : 4/5 (21 notes)


Imprimer   4 CommentairesCommenter  
>>

Commentaires

Elle est ou la caricature ?

Bonjour,

je viens de lire votre critique du film "nos jours heureux" et je ne resiste pas à vous répondre (c'est bien le principe du blog). Ancien animateur de colonie de vacances et spectacteur assidu je me dis que votre ton de pseudo-critique frise la caricature. Allez je me lance, vous êtes totalement caricatural ... Le film est simple mais fonctionne à merveille, il est toujours juste et surement pas formaté pour marcher (qu'est ce qui marche aujourd'hui ?). On est loin de la banalité formatée au néant de 'Quatre étoiles'. L'équipe du film a fait plusieurs projections pour différentes associations, ce qui m'a donné l'occasion de le voir. Allez lire ces quelques lignes: http://www.planetanim.com/modules/news/article.php?storyid=204 et vous comprendrez quel a été notre quotidien. Retournez voir le film, je suis sur que vous changerez d'avis.

bien à vous

Jérôme

Jerome - 04.06.06 à 15:14 - # -

Re: Elle est ou la caricature ?

Bizarre que ce soit sur ce film que se déchaîne l'agressivité (Un "commentaire" d'insultes que j'ai dû effacer sur mon blog, la critique de la critique étant la règle, l'invective, non)...

Je suis moi même ancien directeur de colo, et c'est à ce titre précisément que je manifeste ma déception, partagée par plusieurs animateurs qui ont vu le film avec moi. Il y a des situations finement observées et qui font mouche, mais malheureusement les personnages n'ont pas été approfondis, et je le maintiens, sont excessivement caricaturaux.

En ce qui concerne le formatage, je vous renvoie à l'article de Pascal Mérigeau dans le "Nouvel Observateur", "Le cinéma se meurt, la télévision est appelée à régner," , où il dit notamment : "désormais tous les défauts, situations convenues, personnages sétérotypés, intrigues cousues de fil blanc, basculements téléphonés, paraissent autant de qualités".

Quant au ton de "pseudo-critique", en quoi vous gêne-t-il ? Le droit d'émettre un avis est-il réservé aux professionnels ? La contradiction vous paraît inacceptable ?

Si depuis six mois je passe au moins une heure à rédiger une critique chaque fois que je vois un film, c'est que j'ai envie de faire partager mon opinion à ceux qui ont envie de la lire, et de la confronter à d'autres avis, ce qui est le propre de l'activité culturelle.

Ceux qui ont envie de la lire, et rassurez-vous, rien ne vous oblige à le faire.

Bien à vous

Cluny

Anonyme - 04.06.06 à 19:30 - # -

Re: Re: Elle est ou la caricature ?

Vous aurez tout d'abord noté qu'il n'y a ni invective, ni insulte mais simplement l'envie de rétablir une balance que vous avez, à mon avis, déséquilibrée.

Ce qui m'a touché dans ce film c'est son honneté quasi militante: on vit dans les colos des choses inoubliables qui nous rendent nostalgique de cette époque. Le film montre avant tout cette expérience humaine et j'ai pour ma part vécu dans un seul séjour l'ensemble des situations du film: tensions entre animateurs, visite de l'inspection sanitaire, cuisinier défaillant... Le film aurait à chaque fois pu tomber dans la caricature mais il l'évite toujours pour se recentrer sur l'essentiel: l'expérience humaine que l'on vit dans ces séjours. C'est bien sûr une comédie. Du coup on rit grâce aux dialogues et on sourit grâce aux sitations. Une colo est une grosse comédie.

Vous critiquez également la réalisation, que vous jugez plate. Là encore, je ne suis pas d'accord. Le film à un point de vu, avec le jeu de caméra les réalisateurs deviennent acteurs de leur film. On est loin du plan fixe, la caméra bouge et vit au rythme des acteurs.

Ce qui me fait particulièrement bondir c'est votre vision 'financière/marketing' de ce film. Je pense que vous avez tort: le distributeur est SND et pas TF1 film, la production semble relativement indépendante, le casting est quasiment fait de nouvelles têtes. Il ne faut pas toujours voir de la manipulation partout, non 'Ces jours heureux' n'est pas là pour vous ramolir le cerveau afin de vendre du coca-cola à 20h45 mais pour, tout simplement, vous faire passer un bon moment .... ce qu'il à largement réussi à faire pour ma part.

Jérôme

Jerome - 04.06.06 à 20:23 - # -

Re: Re: Re: Elle est ou la caricature ?

Bonjour, en tant que webmestre du site, je suis heureux qu'un dialogue puisse s'établir entre vous au sujet de ce film.

Tout d'abord, Jérome, il me paraît difficile d'attaquer Cluny sur sa posture critique.
En premier lieu, parce que tout artiste, par son oeuvre, va à la rencontre d'un public qui n'a pas le devoir d'être unanime, surtout s'il n'apprécie que modérément celle-ci. Tant que l'argument est clairement exposé et que l'opinion brillament argumentée, la critique même négative, a droit de cité. La qualité constante des notes de Cluny rentre tout à fait dans ce cadre et la posture critique qu'il assume me semble légitime à défaut d'être en adéquation avec mon opinion propre (je n'ai pas vu le film).

L'objectif premier de ce site est de recenser les avis de gens qui, comme lui, partagent leur passion pour un art avec pour seul retour l'approbation d'un public trop souvent muet. En m'en occupant, j'essaye d'augmenter leur visibilité sur le web et de mettre en avant leur travail, notamment, en confrontant des avis différents. Ce film, risque fort, à sa sortie et comme la majorité des films répertoriés ici, de se voir traîté par d'autres contributeurs de ce site qui auront peut-être une opinion plus conforme à la vôtre. Généralement, un film, est traité par plusieurs sites membres de critico-blog et vous risquez fort de trouver une opinion qui vous enthousiasme plus.

J'attache un soin tout particulier à recenser un maximum d'avis quelles que soient les positions prises et le style des auteurs et, si vous souhaitez vous même émettre le vôtre ici ou que je le recense, s'il est déjà écrit ailleurs, je le ferais avec plaisir.

labosonic - 04.06.06 à 22:38 - # -

Commenter

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006