Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    18
    04
    2008

    Julia - Eric Zonca

    4 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , , ,

     

    Julia,
    D'

    Avec T. Swinton, S. Rubinek, K. del Castillo

    Sortie en salle le 12 Mars 2008
    Julia - Eric Zonca
    Acheter Julia sur Amazon
     

    Il a fallu quasiment dix ans pour qu'Érick Zonca parvienne à monter ce Julia comme il le voulait et où il le voulait, c'est-à-dire aux States et en langue anglaise. On comprend mieux le pourquoi de cette obstination : souhaitant visiblement livrer autre chose qu'un drame sordide (en dépit d'un synopsis aux frontières du glauque), Zonca devait se détacher d'une France qui transforme en bouillie pseudo-sociale tous les sujets graves qu'elle touche ...
     

    Julia, magnifique Tilda Swinton, s’abime et s’oublie dans des cuites pour se réveiller défaite auprès de d’inconnus qu’elle rejette aussitôt. Sa vie actuelle se résume à une succession de beuveries vespérales. Elle n’attend que l’ouverture des bars pour s’abandonner dans des chimères sans lendemain. Elle croise un brave samaritain qui l’accompagne aux Alcooliques Anonymes où elle rencontre une jeune mère délirante qui la convainc de kidnapper Tom, son garçon de 9 ans confié à la garde du grand père paternel ...
     

    Le réalisateur de La vie rêvée des anges a su se faire languir. Avec Julia, Erick Zonca reconnaît l’influence de John Cassavetes tout en refusant de considérer son film comme un remake de Gloria dudit Cassavetes. En fait, Zonca s’essaie à un étonnant portrait de femme, celui d’une femme hors cadre, singulière, originale, unique mais aussi froide, commune, anecdotique ...
     

    Julia descend les verres aussi vite qu'elle aligne les rencontres d'un soir, les matins ,les réveils difficiles , parfois auprès d'un inconnu. Son compte en banque en pâtit et lorsque son boss la remercie, son efficacité au travail gommée par son addiction à l’alcool, sa rencontre avec une abonnée des alcooliques anonyme et le marché qu'elle lui propose ...

    Note : 3.7/5 (3 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006