Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

24
08
2007

A casa nostra - Francesca Comencini

4 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, , ,

 

A casa nostra,

De


Av
ec V. Golino, L. Zingaretti, G. Battiston
Sortie le 18 avril 2007
Sortie en DVD le 24 octobre 2007

Acheter A casa nostra sur Amazon
 

Un déjeuner d’hommes d’affaires, un homme chauve qu’on appelle Docteur, un président corrompu d’une ligue politique, on y parle de spéculation et de business. La ville de Milan est grise, les intérieurs sont somptueux, des bureaux de la taille d’un musée, des restaurants chics et chers, théâtre des rencontres des personnages quand ils ont réussi matériellement. Dans un de ces restos de luxe la nuit dînent aux chandelles deux couples, le chauve du début et une blonde superbe en âge d’être sa fille, et un couple jeune qui devrait être amoureux. Sauf que la blonde donne son numéro de téléphone par signes au jeune homme du couple ...
 

Ne pas confondre avec la " Cosa Nostra " la main noire. Ici l'argent et la corruption fond certes partie de la toile de fond, tout comme le vieux couple symphatique, l'anémique mannequin , la femme flic, des couples se croisent. Dans une histoire joliment soulignée par une douce musique. Oui ce film est ma revelation de cette apres midi, je n'en parlerai que peu faute de temps et essayerai d'y revenir la semaine prochaine ...
 

Ces dernières années, la mode est aux histoires imbriquées ; "Trois Enterrements", "Collision" ou "Babel" en sont les derniers exemples. Là où Gonzales Inarritu choisit de jouer sur le décalage dans le temps et l'espace, Francesca Comencini opte pour le déroulement chronologique et l'unité de lieu, dans un Milan qui nous est montré sous tous ses aspects, depuis les salons cossus et les boutiques de luxe jusqu'aux HLM et aux entrepôts périphériques ...
 

Avec A casa nostra, Francesca Comencini confirme qu'elle a pris la relève de son père, Luigi, qui vient tout juste de disparaître. La plupart des critiques et résumés laissaient entendre qu'on avait, avec ces histoires de corruption et de fric dans le Milan de Berlusconi, de quoi anticiper sur ce qui nous attend "a casa nostra" après les élections. Certes le fric est l'un des moteurs du scénario où l'on finit par croire qu'il peut tout acheter ...

Note : 3/5 (10 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006