Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    30
    05
    2008

    Un conte de Noël - Arnaud Desplechin

    3 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , ,

     

    Un conte de Noël,

    D'

    Avec C. Deneuve, J-P. Roussillon, A. Consigny
    Sortie en salle le 21 Mai 2008
    Un conte de Noël - Arnaud Desplechin
    Acheter Un Conte de Noël sur Amazon
     

    Pendant ce temps, on (Catherine Deneuve et sa fille Chiara Mastroniani, par exemple) montait les marches à 19h30 avec la présentation officielle du premier film français "Un Conte de Noël" d'Arnaud Desplechin que j'avais vu à la séance de 14h30. Grand moment de solitude en repensant à l'unanimité des critiques cinéma sur ce film lors de la dernière émisison du "Cercle" sur Canal plus cinéma, des avis dithyrambiques... J'ai personnellement trouvé ce film indigeste, pénible et prétentieux, compliqué, maniéré ...  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Roubaix!, c'est le drôle de sous-titre du dernier Desplechin, et c'est à la fois fort compréhensible (puisque tout le film s'y déroule) et parfaitement dans le ton (un point d'exclamation placé au bout d'une ville grise, ça sent la comédie bergmanienne ou le drame zavattesque). Ce petit signe de ponctuation, c'est la cerise sur une filmographie-gâteau qui n'en finit plus d'étendre son emprise sur le cinéma français. Et plus si affinités ? Pas sûr. Car bien que traitant de sentiments et de situations tout à fait universels, Un conte de Noël s'inscrit dans une culture, un mode de vie, une façon de penser tout à fait frenchie. Oeuvre la plus accessible de Desplechin, elle est pourtant aussi foisonnante, intelligente et profonde que ses précédents films ...  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Depuis trois jours, je tourne et retourne la question dans ma tête, et je ne sais toujours pas. Je ne sais pas si j’ai aimé Un conte de Noël. Conformément au souhait de Desplechin, qui dit ne pas aimer les critiques « oui, mais… » (« Quand j’aime un film, c’est totalement »), je n’ai ici pas l’intention d’en faire une critique mitigée. Simplement une critique perplexe, hésitante et profondément tiraillée. J’ai le sentiment qu’il faut être entier vis-à-vis de ce film incontestablement passionnant et puissant ...  

    Note : 3.9/5 (8 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006