Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

31
01
2009

Two lovers - James Gray

3 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, ,

 

Two lovers,
De

Avec J. Phoenix, G. Paltrow, V. Shaw
Sortie en salle le 19 Novembre 2008
.
 

Un léger grain de l'image pose délicatement la silhouette floue mais massive de Leonard Kraditor (Joaquin Phoenix) sur un ciel couvant la neige… Un oiseau passe, un réverbère, doucement… Calmement, et sans la trace d'une hésitation - impression renforcée par un ralenti -, Léonard marche le long d'un ponton de bois, au bord d'une baie, l'enjambe, lâche, s'abandonne… L'eau nous pénètre les oreilles, noyant des sons déjà ouateux et sourds. Un pantin coule ...

Lire la suite de la chronique chez .
 

J'ai le sentiment d'arriver un peu après la bataille en évoquant ce soir le dernier film de James Gray Two lovers. Le verdict a été rendu partout : chef-d'œuvre de l'année ! Toutes les rédactions se sont empressées de placer ce film en tête de leurs classements rétrospectifs. Vais-je jouer les troubles fêtes ? Loin de moi cette idée même si j'ai le sentiment que tout ce tapage ne va pas forcément bien à ce film discret et délicat, dont la beauté indéniable tient surtout à une certaine fragilité ...

Lire la suite de la chronique chez .
 

Un homme de trente ans (Joaquim Phoenix, qui en fait davantage) vit chez ses parents une chambre encombrée toute petite pour un homme aussi trapu que lui. Atteint de cyclothymie à la suite d'une déception amoureuse, il a tendance à se suicider, mais change d'avis au dernier moment : ainsi sa plongée dans l'Hudson qui ouvre le film, le laisse en vie... Ses parents lui présentent Sandra, fille d'un associé de son père. Les deux hommes tiennent une blanchisserie et envisagent la fusion, laissant la direction au futur jeune couple. Un mariage arrangé, n'est pas du goût de James, même si Sandra est une belle fille ...

Lire la suite de la chronique chez .

Note : 3.8/5 (5 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006