Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

22
02
2008

Train de nuit - Diao Yinan

4 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, , ,

 

Train de nuit,
De

Avec D. Liu, D. Qi

Sortie en salle le 23 Janvier 2008
Train de nuit - Diao Yinan
Acheter Train de nuit sur Amazon
 

Hongyan est chargée de s’occuper des condamnées à morts d’une prison pour femme en Chine. Chaque nuit, elle prend un train pour participer à des bals de célibataires. Elle rencontre Li Jun, un ouvrier dont l’épouse a été exécutée par Hongyan suite à un meurtre en état de légitime défense ... Train de nuit ne raconte pas l’histoire d’une vengeance mais l’errance de deux personnages solitaire liés par le destin. Le réalisateur Diao Yinan ne recherche pas le sensationnalisme ...
 
Ce film dépressif et déprimé a pourtant un ton, un style anti-sophistiqué et figé, désertique et déserté, en couleur mais en noir et blanc comme le négatif de la photo, en musique mais souvent celle des machines assourdissantes des fonderies, tels des bombardements en temps de paix. Qu’il s’agisse du décor misérable et morose du désert en ville, la salle de fête de l’agence matrimoniale, ou bien de l’univers déshumanisé de l’énorme usine broyeuse d’individus minuscules, partout la désertion des sentiments, les rencontres sans tendresse, les rapports sans compassion, l'individualisme de survie ...
 
Premier film du chinois Diao Yinan, Train de nuit frappe par sa beauté visuelle malgré un récit qui aurait mérité un peu plus d’allant. C’est d’abord à un beau portrait de femme que l’on assiste : Wu Hongyan (la frêle et douce Dan Liu) vit au ralenti une vie ingrate, tiraillée entre la mort (elle travaille dans un tribunal, et est parfois amenée à exécuter des condamnés à mort) et l’amour (le sexe qu’elle recherche en se rendant dans un club de rencontre). Diao Yinan filme avec talent, en de gros blocs relativement hétérogènes ...
 
Ah la la on en voit de ces choses quand on fréquente un cinéma art et essai, Train de Nuit de Diao Yi Nan en est le parfait exemple, film sombre un peu glauque carrément déprimant, il brosse un portrait sombre et brumeux de la Chine (tiens ça rapelle des choses ça...). Toutefois ce film sans être un chef d'oeuvre aborde des thèmes très interessants et surtout il vient confirmer la vitalité du cinéma indépendant chinois qui continue de démonter l'image jolie et polissée que Pékin essaie de nous renvoyer (en particulier maintenant à quelques mois des J.O) ...

Note : 2.5/5 (8 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006