Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    13
    05
    2007

    Rainy Dog - Takashi Miike

    2 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    ,

     

    Rainy Dog,

    De ,

    Avec M-J Gao, T. Taguchi, L. Chen,

    Disponible en DVD,

    Acheter Rainy Dog sur Amazon

     
    Je découvre enfin un film de Takashi Miike, ce cinéaste japonais bad boy contemporain dont je n'avais encore rien vu. Cinéaste prolifique, particulièrement attaché à l'univers de la pègre japonaise, ou parfois chinoise, Miike réalise des films de Yakuza, souvent dans une économie de moyen et est parfois mal-aimé pour la violence de ces derniers. Hasard ou pas, le premier film que je vois de lui est un de ses plus soft en matière de violence. Et je l'ai beaucoup apprécié : j'ai trouvé que Rainy Dog était un film très sensible et doué d'une belle composition des cadres ...

    Lire la suite de la chronique de .

     
    Rainy dog est le second volet de la trilogie « Black Society » (entre Triad Society et Ley Lines), et bien que cela puisse paraître illogique et incohérent, je commence par lui. Ni épisode charnière, ni simple intermède, le film vit par lui-même dans cette trilogie sans queue ni tête que nous sert Miike. Ca y est, vous avez entendu ce nom, vos sens doivent être en éveil, vos yeux se dilater, vos doigts trépigner… Ici, pas de violence excessive, pas de viol, pas de sang à tous bouts de champs, pas de spermes ou de membres coupés, mais une simple histoire de Yakuza comme le réalisateur les aime tant. On apprend en effet dans les bonus du DVD (toujours grâce à J.P. Dionnet !) que Miike a quelques amitiés chez les mafieux tokyoïtes, et qu’ils lui rendent parfois un coup de mains lors des tournages ...

    Lire la suite de la chronique de .


    Note : 4/5 (4 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006