Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    08
    07
    2006

    Quatre étoiles - Christian Vincent

    9 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , , , , , , , ,

     

    Quatre étoiles, 
    De ,

    Avec I. Carré, J. Garcia, F. Cluzet

    Sortie en salle le 19 Avril 2006
    Sortie en DVD le 20 Novembre 2006

    Acheter Quatre étoiles sur Amazon

     
    France, alias Franssou, reçoit 50.000 euros d'héritage d'une arrière-grand tante oubliée. Elle décide de mettre entre parenthèses sa vie de professeur de lycée, et d'aller claquer le magot en quatre mois dans un palace, l'hôtel Carlton de Cannes. Elle y fait la rencontre de Stéphane, mi-escroc, mi-rat d'hôtel, beau parleur et tête à claques. Elle repère son petit jeu, s'amuse à le suivre. Il l'invite à dîner, lui tord le bras et l'abandonne dans un parc, pour lui apprendre à l'espionner. Mais quand il se retrouve menacé des pires sévices s'il ne rembourse pas une dette de jeu ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    (...) Et cette comedie impeccable, juste le temps de planter le scénario de départ, le décès de la vielle tante (Madame Poilloux:Renée Le Calm vu dans " Chacun Cherche Son Chat "de Cédric Klapisch ,et l'héritage qui en decoule. Isabelle Carre(Franssou ) ne fait ni une ni deux, et le petit matin la voit ouvrir le rideau d'un gigantesque balcon d'un palace Cannois. Et hop à peine le temps d'enfiler un piegnoir que José Garcia ( Stéphane ) surgit dans la chambre suivi de pres par un "homme aux clefs d'or" - en fait je sais pas si c'est là la fonction exacte, il y a belle lurette que je ne frequente plus ce genre d'établissement, c'est plein d'arrivistes ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    (...) Quatre étoiles est une comédie somme toute assez classique mais qui s’avère finalement assez originale dans le paysage dévasté du genre dans son acception hexagonale. Première piste : l’héroïne s’appelle France mais veut qu’on l’appelle Franssou car ça fait moins patriotard. Vincent prend la même tangente : lorgner du côté de l’Amérique plutôt que vers gros comique à la française qui tache. Franssou (Isabelle Carré) vient donc de toucher un héritage inattendu (50.000 euros) . Plutôt que de placer cet argent, elle décide de s’accorder du bon temps ...

    Lire la suite de la chronique du .

     
    Un des principes de ce blog est l’éclectisme et à une semaine du festival de Cannes, mes goûts et mes aspirations, éclectiques donc, penchent plutôt vers la légèreté. Cela tombe bien. Figure actuellement à l’affiche une comédie parfaite en prélude cannois puisqu’elle a la Croisette et son mythique Carlton pour cadre, ce « 4 étoiles » auquel le titre fait référence.

    C’est en effet là que Franssou, (Isabelle Carré) jeune assistante d’anglais, qui vient d’hériter de 50000 euros décide de faire la cigale en les dépensant tout l’été plutôt que de faire la fourmi en les mettant sur un compte épargne. Evidemment dans le second cas, l’intrigue aurait tourné cours, ce qui aurait été bien dommage, et puis le compte épargne est plus utile que glamour ...

    Lire la suite de la chronique de .

     
    Elle était considérée à juste raison comme une des comédiennes françaises les plus talentueuses, un peu sérieuse, un peu bosseuse, un peu trop sage, dans «Quatre étoiles», elle est irrésistible, Isabelle Carré vient de franchir le pari de la comédie avec mention.

    La première scène n'augure pas une franche rigolade : une vieille dame mourante fait lire ses dernières volontés à son notaire et son curé en ronchonnant, au plan suivant, on met son cercueil en terre, au troisième plan, Isabelle Carré hurle de joie en recevant son courrier, la comédie peut commencer ...

    Lire la suite de la chronique de .

     
    A jouer au plus malin avec Franssou (Isabelle Carré), Stéphane (José Garcia) va en perdre son sang froid car elle trouvera un malin plaisir à rentrer dans son jeu de dupes. Même si tous trois jouent leur rôle à merveille, j'ai été un peu déçue par le film, j'en attendais peut-être trop ...

    Lire la suite de la chronique .

     
    Les "Quatre étoiles" sont en fait trois. Un Garcia fidèle à lui même : survolté, odieux, sarcastique, et pour l'occasion combinard mais somme toute sans excès. Un Cluzet étonnant dans le rôle d'un sportif en retraite, d'une maladresse et d'une raideur presque touchantes. Et une Isabelle Carré particulièrement pimpante ...

    Lire la suite de la chronique d'.

     
    Synopsis : Franssou vient d'hériter de 50 000 euros qu'elle décide d'aller claquer en menant la vie de palace sur la côte d'azur. Elle rencontre sur place Stephane, petit escroc notoire, dont les magouilles l'intriguent et l'attirent.
    Critique : Aprés Les Enfants, le réalisateur Christian Vincent revient avec une nouvelle comédie inspiré par ses souvenirs des comédies américaines des années 30 vu en cinémathèque. C'est un véritable plaisir de trouver enfin une comédie française qui renoue avec la finesse ...

    Lire la suite de la chronique de .

     
    Style : escroc mais cabot.
    L’histoire : Un escroc se fait passer pour un riche promotteur et squatte les plus grands hôtels de la Croisette. Il va rencontrer une jeune femme qui a décidé de liquider l'héritage qu'elle vient de toucher en menant la belle vie à Cannes. Ils vont devenir inséparables, mais pas forcément pour les raisons auxquelles on pourrait penser à première vue !
    Mon avis : C'est un vrai bonheur de voir les deux acteurs principaux s'en donner autant à coeur joie ...

    Lire la suite de la chronique chez .


    Note : 3.7/5 (7 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006