Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

17
10
2007

Oblivion with bells - Underworld

2 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
,

 

Oblivion with bells,

De ,

Parution en 2007
Acheter Oblivion with bells sur Amazon
 

 

UNDERWORLD n'est pas que le groupe d'un tube, voyons! Pour les incultes et les non initiés de la scène electro, la carte de visite est représentée par un single de légende, born Slippy, qui sert de BO au film ( excellent ) Trainspotting. Mais réduire Underworld a ce tube, c'est bien mal connaître cette formation active dès la fin des eighties. Karl Hyde et Rick Smith se connaissent même depuis plus longtemps encore, à l'époque où ils se produisaient sous le pseudonyme de Freur. La rencontre avec Darren Emerson va mettre en place la dynamique Underworld, avec des paroles poétiques, hypnotiques, des murmures parfois à la limite du compréhensible ...

Lire la suite de la chronique chez .

 

Underworld restera à jamais comme les compositeurs du «Born Slippy», popularisé et mythifié par le film «Trainspotting», peut-être le tube ultime de toute l’histoire de la scène électronique du moins dans son versant « techno ». C’est pourtant un trio (devenu duo depuis le disque précédent) qui, dés les premiers albums, alternaient de pures plages de techno énergique avec des arabesques lancinantes, sinueuses et atmosphériques. Un groupe parfait donc pour servir de sas de décompression entre la rave frénétique et le coma domestique post-acidatoire ...

Lire la suite de la chronique chez .


Note : 4.3/5 (7 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006