Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

03
02
2009

Mon meilleur ami - Patrice Leconte

3 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, ,

 

Mon meilleur ami, 
De ,

Avec D. Auteuil, D. Boon, J. Gayet

Sortie en salle le 20 décembre 2006
Sortie en DVD le 1 août 2007
Acheter Mon meilleur ami sur Amazon
 

 
Patrice Leconte présente une filmographie très inégale : à côté de films attachants, comme "Tandem", "Monsieur Hire" ou "La Fille sur le Pont", il a réalisé des films bien moins réussis comme "Une chance sur deux" ou "Rue des Plaisirs". Après le bankable "Bronzés 3", il revient à la comédie plus light avec "Mon meilleur Ami", le vingtième avatar "comique" du cinéma français que je dois endurer depuis le début de l'année. Ce manque d'imagination de la production hexagonale dans le choix du genre se ressent ici en plus dans le scénario...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Synopsis : François se croyait bien entouré, il a plein de connaissance et un agenda plein de rendez vous, mais lors de son anniversaire il est mis devant le fait accompli : aucune de ces connaissances ne s'estime etre son ami. Blessé il tient le pari de leur presenter son meilleur ami. Reste plus qu'a le trouver...
Critique : Moins d'un an aprés Les Bronzés 3 Amis Pour La Vie, le réalisateur Patrice Leconte est déja de retour avec une fable sur l'amitié moins portée sur la gaudriole et qui délivre une profonde reflexion sur qu'est ce que l'amitié. Le scenario signé Patrice Leconte et Jerome Tonerre est une pure merveille. Les deux hommes ont certainement observés trés attentivement leurs compatriotes pour en tirer les conclusions les plus justes ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
L'un des mérites des chaînes câblées est indéniablement de permettre au cinéphile de tâter le pouls d'une certaine tendance du cinéma français « populaire » sans subir le calvaire d'une vision en salle. J'ai un peu honte de l'écrire comme ça (peur de devenir, malgré moi, un vieux con !) mais le cinéma contemporain m'intéresse beaucoup moins et lorsque les derniers représentants de la Nouvelle vague vont nous quitter, je me demande bien quel (jeune) cinéaste j'aurai envie de suivre. Patrice Leconte n'est pas à proprement parler un « jeune » cinéaste mais il a depuis longtemps rejoint la cohorte des anonymes tâcherons qui constituent ce que j'avais appelé un jour le « ventre mou » du cinéma français...

Lire la suite de la chronique chez le .


Note : 3.7/5 (6 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006