Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

03
12
2007

Mon frère est fils unique - Daniele Luchetti

10 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, , , , , , , , ,

 

Mon frère est fils unique,

De

Avec E. Germano, R. Scamarcio, D. Fleri

Sortie le 12 Septembre 2007
 
Mon frère est fils unique - Daniele Luchetti
Acheter Mon frère est fils unique sur Amazon

 

Dans la famille Benassi , le frère cadet surnommé la Teigne, Accio, est le plus mal aimé et le leur rend bien. Trimballant sa hargne et sa colère du séminaire au parti fasciste où il s’inscrit pour emboîter le pas de son père de substitution, bavard vendeur de nappes au marché, Accio, colérique et bagarreur s’oppose à son frère, le beau est séduisant Manrico, inscrit, lui, au parti communiste. L’irruption de Francesca, petite amie de Manrico dont les deux frères sont amoureux, va les souder imperceptiblement au delà de leurs divisions ...
 

Le cinéma transalpin a su maintenir tout au long des années une tradition romanesque sociale et politique aiguë, qui manque malheureusement à notre cinéma franco-national : les héritiers de Rossellini puis d’Ettore Scola se sont appelé Nanni Moretti puis Daniele Luchetti. Celui-ci s’était fait remarqué en France il y a une dizaine d’années avec Le porteur de serviette ...
 

Très bon film que Mon frère est fils unique de Daniele Luchetti, c'est avant tout une histoire d'amitié fraternelle, une mini saga à l'italienne comme ils savent très bien les faire si l'on repense évidemment à Romanzo criminale ou à nos plus belles années. On se laisse guider par ces enfants-hommes qui découvrent la vie et vont aller vers elle, on est entre les années et les années 70, la période reine mais également la période d'affrontement ...
 

Chronique des années 60/70 en Italie. L'histoire d'un jeune italien rebelle qui grandit dans l'ombre de son frère. Surnommé Accio (la teigne), y compris par sa propre famille, il veut en découdre avec le monde entier : avec Dieu et ses prêtres quand il est au séminaire, avec les communistes quand il est avec les néo-fascistes du MSI ...
 

C'est l'histoire de deux frères embarqués dans les années soixante en Italie. Le benjamin Accio (bien interprété par Vittorio Emanuele Propizio) traîne une réputation de sale gosse, de teigne ce qui lui vaut son prénom. Il a du mal à trouver sa place et c’est avec ses poings qui fraye son chemin à la maison comme au dehors. Ses parents préfèrent Manrico, l’aîné, plutôt mignon et Violetta, la sœur cadette. Accio part au séminaire mais la religion ne répond pas à ses questions et elle se montre trop conciliante ...
 

Vous vous souvenez de "nos meilleures années". Le même réalisateur Daniele Luchetti. Italie, à la fin des années soixante. Latina, une misérable petite ville au sud de Rome fondée par Mussolini. Une pauvre famille d'ouvriers. Le père trime. La mère trime. Et deux frères et leur soeur ...
 

Adapté du roman éponyme et autobiographique d’Antonio Pannacchi, " Mon frère est fils unique " évoque l’histoire d’une famille ouvrière italienne, de la fin des années 60 à la fin des 70’s. Accio, dit la teigne, s’estime mal-aimé de sa famille et se réfugie très jeune dans la figure paternelle d’un dirigeant fasciste local. Accio se laisse séduire par le discours nationaliste sans en assimiler la substance. Mais son encartage au parti est aussi une manière de s’opposer à Manrico, son frère ainé communiste ...
 

L'Italie est décidément la reine des sagas politico-familiales. Mais si les réalisateurs transalpins effectuent souvent des carrières en dents de scie, deux metteurs en scène continuent à dépeindre leur pays avec une rare constance faite de rage et de tendresse. À ma gauche, Nanni Moretti ; à ma droite (mais à gauche quand même), Daniele Luchetti. C'est du second dont il s'agit ici : avec Mon frère est fils unique, il livre une chronique salvatrice sur l'opposition binaire entre le communisme et le nazisme ...
 

Sans être une fresque comme Nos meilleures années, il n'en demeure pas moins que Mon frére est fils unique est un livre d'histoire italienne des années 60 et 70. Mais c'est aussi et surtout l'histoire de la construction d'un homme sur 10 ans. Depuis ses premiers émois sexuelles (au séminaire!!!) à son combat pour la maison de ses parents. Car le sujet du film, ce n'est pas l'Italie, c'est bien lui et lui-seul. Il est presque de tous les plans, il est l'histoire ...
 

Je me suis enfin décidé à regarder MON FRERE EST FILS UNIQUE, ce film italien sorti avec succès en septembre. Ce qui m’a fait repousser le moment fatidique ? La présence de Riccardo Scamarcio, nouveau bellâtre sans relief du cinéma transalpin, dont chacune des mièvres apparitions me fait douter du septième art. Fort heureusement, son rôle ici n’est pas vraiment prépondérant, éclipsé justement par un remarquable Elio Germano ...

Note : 3.4/5 (12 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006