Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    08
    07
    2007

    Mémoires de nos pères - Clint Eastwood

    6 chroniques recensée

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , , , , ,

     

    Mémoires de nos pères,
    De
    Avec R. Phillippe, A. Beach, N. McDonough

    Sortie en salle le 25 octobre 2006
    Sortie en DVD le 27 mai 2007
    Acheter Mémoires de nos pères sur Amazon
     
    Et bien ça y est, on le sait maintenant : même Clint Eastwood peut rater un film. Pourtant, de nombreux ingrédients nous laissaient présager le meilleur. Le sujet, tout d'abord : comment une image, ici une photo, peut à la fois modifier le destin d'une nation et bouleverser la vie des hommes qui en sont les "héros", bien plus Fabrice à la bataille de Waterloo que John Wayne. Tourner un film aujourd'hui aux Etats-Unis sur la mise en scène et la manipulation de l'information à des fins de propagande n'est pas neutre ...

     

    Lire la suite de la chronique de .

     
    Clint Eastwood est un cinéaste du clair obscur, jusque dans le traitement de l'image, jusque dans la lumière intense qui éclaire ses films. Et, forcément, au travers des histoires qu'il met en scène, il est devenu un explorateur des zones d'ombre. Flags of our fathers revient sur ce qui fut le verdun des soldats américains, la bataille du pacifique, et plus particulièrement le combat pour une petite île perdue, Iwo Jima ...

     

    Lire la suite de la chronique de .

     
    Synopsis : Une photo prise sur le vif lors de l'installation du drapeau américain sur le sommet d'une montagne à Iwo Jima transforma trois soldats survivants en véritable héros dont l'armée va se servir pour encaisser un maximum d'argent.
    Critique : A peine un aprés l'excellent
    Million Dollar Baby, le réalisateur Clint Eastwood revient avec l'adaptation d'un bestseller de James Bradley sur la bataille d'Iwo Jima, une des batailles les plus meurtrière de la seconde guerre mondiale. Mémoires De Nos Peres est le premier volet d'un diptyque montrant le point de vue américain sur cette bataille tandis qu'un second film intitulé Lettres d'Iwo Jima racontera l'année prochaine le point de vue japonais.

     

    Lire la suite de la chronique de .

     
    Qu’est ce qu’un Héros ? Celui qui a survécu ? Celui qui a une 'belle' mort ? Celui dont on se souvient pour l’éternité ? Ou celui que l’on doit respecter pour avoir été fidèle à des valeurs (liberté, démocratie, …) censées être représentées par le drapeau qu’on hisse à la face du monde ? Comme tout bon récit de guerre, ce film de Clint Eastwood est une belle réflexion sur la valeur du sacrifice, les liens indéfectibles entre les combattants, les profonds traumatismes qui habitent à jamais les survivants. On est évidemment loin de l’héroïsme imbécile des films de propagande hollywoodiens sponsorisés par le Pentagone ...

     

    Lire la suite de la chronique .

     
    Je sais qu’un avis différé est probablement un avis moins objectif, moins précieux. Mais quand même. Je ne m’épancherais pas sur le film, il n’y a finalement pas tant de choses que ça à en dire. Déjà, ce n’est pas un film de guerre, au sens usuel du truc. Bon, à vrai dire, un peu quand même parce que désormais, quand on fait un film de guerre, on fait toujours des histoires pas possibles autour. Mais là, on ne filme pas la guerre pour la guerre ...

     

    Lire la suite de la chronique de .

     
    Un film sur un sujet difficile, une vision de l'Amérique qui cherche des Héros, pour croire, pour espérer, peu importe qui se cache derrière l'image,c'est l'idée qui prévaut, elle est le fer de lance, elle est ce vers quoi tout un peuple tend; l'espoir de n'avoir pas envoyer ces enfants, sa chair et son sang à une mort certaine sans autre fondement. L'un y voit son fils de dos, l'autre le sien, quête désespérée des familles qui attendent dans l'ignorance la nouvelle du retour de leur progéniture où l'annonce de la perte irrémédiable ...

     

    Lire la suite de la chronique de .


    Note : 3.8/5 (16 notes)


    Imprimer   1 Commentaire Commenter  
    >>

    Commentaires

    Pourquoi ?

    Je ne comprend toujours pas pourquoi pas mal de critiques et d'internautes n'ont pas aimé ce film, malgré la justesse du propos. Ce que l'on pouvait reprocher à Indigène par exemple, pour être bien chauvin (identitairement-nationalistement correct), ne peut être inputer à Clint Eastwood qui signe une merveille au point de vue stylistique, et un film très intéressant pour la réflexion (même si c'est un adaptation et que cette réflexion devrait donc être mise au compte de l'auteur du bouquin...).

    On lui reproche un éparpillement, des longueurs... Enfin je ne comprend pas. Surtout qu'il faut voir ce film dans la perspective (ou plutôt en regard) du second, qui rend le projet encore plus original et profond.

    Voila mon humble avis.

    Carcharoth - 29.05.07 à 23:32 - # -

    Commenter

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006