Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    28
    02
    2009

    Manual For Successful Rioting - Birdy Nam Nam

    3 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , ,

     

    Manual For Successful Rioting,

    ,

    Paru en 2009
     
    Acheter Manual For Successful Rioting sur Amazon
    Birdy Nam Nam - Manual for Successful Rioting

     

    Quand il a été clair que les 4 djs de Birdy Nam Nam commençaient en avoir marre de devoir se contenter d’un succès d’estime, qu’ils avaient bien l’intention de retrousser les manches et de montrer qu’ils n’avaient rien à envier à Daft Punk et Justice, l’excitation n’a cessé de monter, car Birdy Nam Nam est un des rares groupes electro français pouvant se targuer de posséder en plus d’un sens aiguisé de la mélodie, un niveau technique largement au dessus de la moyenne. Avec son titre accrocheur (« Manual for successful rioting »), on sentait que les français avaient envie d’en découdre, de sortir des clubs, et de s’imposer comme l’un des leaders français de l’electro (...)  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Birdy Nam Nam : Groupe de Djs turntablists français. Ont par erreur sorti un album éponyme enthousiasmant. Reviennent en 2009 avec un second opus, « Manual for Successful Rioting ». En partie produit par Justice ... Comment avons-nous pu être si naïfs ? Bernés par des gens ayant sévi aux côtés d’Alliance Ethnik, de Raggasonic, de Triptik. Si l’album éponyme apportait de la fraicheur à l’électro française, ce second opus est une catastrophe dancefloor (...)  

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Sous le patronage de Justice et Yuksek, venus collaborer sur quelques titres, les gars de Birdy Nam Nam, champions du monde de DJs en équipe au concours DMC 2002, espèrent bien se tailler la part du lion, du moins récolter un peu de lumière dans l’ombre des rock-stars de l’électronique française. L’album, réalisé par turntablism (en gros, un gars une platine, et ils sont quatre, faites le calcul), tord le cou à la mode fluo et évolue sous de dark stroboscopes sonores. Beats en furie, vocoders ra(va)geurs, séquenceurs en mode j’explose-la-plèbe, Manual for successful rioting ne laisse aucun répit et cogne comme Mike Tyson, se faisant volontiers antipathique pour parvenir à ses fins : délivrer sa dose d’adrénaline lors d’inombrables décharges électriques surpuissantes (...)  

    Lire la suite de la chronique du .


    Note : 3.5/5 (6 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006