Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    05
    12
    2007

    Les deux mondes - Daniel Cohen

    4 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , , ,

     

    Les deux mondes,

    De

    Avec B. Poelvoorde, F. Loiret-Caille, A. Legrand

    Sortie le 21 Novembre 2007
     
    Les deux mondes - Daniel Cohen
    Acheter Les deux mondes sur Amazon
     

    Synopsis : Rémy Bassano n' a jamais su trouver sa place dans la vie. Meme face a l'homme qui lui a piqué sa femme il est incapable de lui tenir tête. Quand subitement il se retrouve projeté dans une autre monde ou il est considéré comme le sauveur de l'humanité, il va enfin savoir faire face a l'adversité.
    Critique : Les Deux Mondes est le second film du réalisateur Daniel Cohen. Un film qu'il imaginé entierement du scenario aux dialogues qui bascule entre deux genres comme l'histoire bascule entre deux mondes. Film d'aventures et de comédie d'une part et film plus "Français" ancré dans la réalité d'autre part.
    Lire la suite de la chronique de .
     

    Les deux mondes n'est ni le plus mauvais film de l'année, ni le plus stupide ; en revanche, c'est incontestablement le plus mal écrit. Le film ressemble à un manuel expliquant par l'exemple tout ce qu'il ne fauty pas faire lors de l'écriture d'un scénario. Et c'est ainsi que le postulat rigolo et potentiellement explosif de Daniel Cohen s'est transformé en un magnifique tas de rien, de vide, d'occasions ratées.
    Lire la suite de la chronique de .
     

    Dans le film de Daniel Cohen, acteur et réalisateur croisé ça et là, il interprète Rémy Bassano, un restaurateur de tableau à la vie très banale et rangée. Un jour qu’il ne fait rien de particulier, Rémy est aspiré littéralement par le sol et se retrouve dans un autre monde, entouré d’un peuple qui ne parle pas sa langue : les Bégaméniens. Bassano enchaîne les allers-retours entre les deux mondes, créant parfois des situations assez marrantes.
    Lire la suite de la chronique de .
     

    Actuellement, de tous les acteurs de comédie, mon préféré reste et de loin Benoît Poelvoorde. Même si je n’ai pas de sympathie particulière pour la Belgique, il faut bien admettre qu’on tient là un sacré numéro. Imbu de soi et souvent méprisant, ses colères et ses coups de gueule absurde sont excellents. Entre autre ses prestations dans Narco, ou les carnets de Monsieur Manatane, sans oublier Podium. C’est donc pour cela et rien d’autres que je suis allé voir LES DEUX MONDES, en espérant secrètement ne pas avoir affaire à un film du calibre de Le Boulet, une belle patte de mouche sur le CV de Benoît.
    Lire la suite de la chronique de .

    Note : 2.7/5 (7 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006