Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    05
    10
    2006

    Le nouveau monde - Terrence Malick

    5 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :

    , , , ,

     

    Le nouveau monde,
    De ,

    Avec C. Farrel, O'Q. Kilcher, C. Bale
    Sortie en salle le 15 février 2006
    Acheter Le nouveau monde sur Amazon
     

     
    Ovni flottant, Terrence Malik revient vers nous après quelques années de pause, il aime ça, enfin il semblerait, il revient après trois autres films que je n’ai pas vu (Badlands en 1973, les moisson du ciel en 1978 et la ligne rouge en 1988) honte à moi ? je ne sais pas, celui-ci est-il extatique comme semble le dire les Inrocks, je ne sais pas trop à vrai dire, sentiment partagé, on est bien sur ...

    Lire la suite de la chronique de .

     

    En cette période de vaches maigres, Le nouveau monde fait figure de premier événement de l’année cinématographique. Faut dire qu’avec quatre films en 30 ans, Terence Malick n’est pas ce qu’on peut appeler un auteur prolifique et qu’il est légitime de manifester une certaine curiosité vis à vis de ses derniers opus.
    Quand à moi, il serait exagéré de prétendre que j’attends fébrilement chacune des dernières nouvelles du maître. Si j’avais énormément aimé Badlands, son premier film ...

    Lire la suite de la chronique de .

     

     

    Amis de la poèsie ce film est fait pour vous ! Les spectateurs éspérant voir une reconstitution historique de la découverte des Etats Unis seront quand à eux bien déçu. En effet, Terrence Malick, amoureux de la nature et des images léchées proposent ici un ovni dans la production cinématographique actuelle avec un film extrément lent, avare en dialogues et en action. Alors le style peut toucher ou carrement provoquer de gros baillements. Il est assez surprenant de retrouver Colin Farrel et Christian Bale dans ce film trés différent ...

    Lire la suite de la chronique de .

     

     

    En Virginie, au début du XVII° siècle, trois vaisseaux anglais remontent la rivière, comme dans «Apocalypse Now». Mais eux ne s’enfoncent pas au cœur des ténèbres. Non, la noirceur, ce sont ces colons en armes qui l’amènent sur ce continent vierge. Pour preuve, le premier acte qu’ils s’apprêtent à commettre à peine débarqués, s’est de pendre le capitaine Smith en punition de son insubordination. Gracié in extremis, il se voit confier ...

    Lire la suite de la chronique de .

     

     

    Pocahontas n'est pas une légende, il s'agit d'une histoire vraie qui trouve notamment sa source historique dans divers ouvrages écrits par le capitaine John Smith au cours de ses nombreuses explorations maritimes du début du XVIIeme siècle. Toutefois, il est important de noter que la chronique de John Smith doit être révisée, il n'a jamais vraiment eu de relations amoureuses avec Pocahontas, il semblerait qu'il est un peu romancé son histoire. Ceci étant précisé, il ne va évidemment pas sans dire que Pocahontas n'a jamais revu ...

    Lire la suite de la chronique de .


    Note : 3.3/5 (6 notes)


    Imprimer   1 Commentaire Commenter  
    >>

    Commentaires

    Quand même, il faut dire que ce film est une merveille sur le plan esthétique (Malik tiens au paysages et à montrer une nature comme perpétuelement épanouie), mais aussi pour le son, encore une fois, c'est une bande audio exeptionnelle qui est rendue ici, jouant avec les sons de la nature, des animaux, les bruits des pas, juste un peu trop de musique. Il y a très peu de dialogues, mais les idées dégagées sur l'humanité, les hommes, les sentiments sont très profondes. Malik va au fond de ce qu'a put être le "colonialisme du Nouveau Monde". Il montre d'une manière nouvelle ce qu'on put être les colonies, des échecs et des témoignages d'une pauvreté et d'une barbarie monstrueux. Ce très beau film assez court pour ce grand cinéaste est, à mes yeux une réussi parfaite, et vient s'ajouter à la liste des chefs d'oeuvres de Malik, puisque tous en sont.

    Thomas - 08.03.06 à 15:04 - # -

    Commenter

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006