Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    03
    11
    2007

    Le labyrinthe de Pan - Guillermo del Toro

    7 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , , , , , ,

     

    Le labyrinthe de Pan,
    De Guillermo del Toro,

    Avec I. Baquero, S. Lopez, D. Jones

    Sortie en salle le 1 Novembre 2006
    Sortie en DVD le 3 juillet 2007
    Acheter Le labyrinthe de Pan sur Amazon
     

     
    Synopsis : Carmen et sa fille Ofélia partent rejoindre son nouveau mari le capitaine pour accoucher pres de lui de leur premier enfant. Affaibli par le voyage elle tombe gravement malade et Ofélia se réfugie dans un monde fantastique dont elle serait la princesse.
    Critique : Aprés un détour par Hollywood, le temps de réaliser Blade II et Hellboy, le réalisateur Guillermo Del Toro revient en Espagne pour signer une nouvelle oeuvre fantastique proche de L'Echine du Diable. Une histoire que le réalisateur avait imaginé il ya deja plus de vingt ans et qui voit aujourd'hui le jour. La première chose à dire sur ce film est de mettre en garde les eventuels spectateurs ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Une forêt quelconque où s’agitent quelques rebelles républicains, derniers résistants d’une cause perdue à tout jamais. Autour d’eux, une garnison franquiste emmenée par Vida, despote sanguinaire et monstre globuleux composé par l’acteur Sergi Lopez surprenant de cruauté. Carmen, son épouse, enceinte d’un futur garçon et accompagnée de sa fille Ofélia, née d’un premier mariage, l’ont rejoint afin d’échapper à la grandeur et décadence de la capitale madrilène...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    On nous en a rabattus les oreilles de ce Labyrinthe De Pan, depuis un an on entend parler comme de la « révolution » du film fantastique, du renouveau du film d'horreur, j'en passe et des mexicaines. DelToro a fait beaucoup de films fantastiques, à peu près tous encensés par la presse. Pour ma part j'ai vu Hellboy, Blade 2 et L'échine du Diable, les deux premiers ne m'ont laissés strictement aucun souvenirs mais L'échine du Diable, en revanche, m'est apparu comme un très beau film. C'est donc avec intérêt que j'aborde cette nouvelle production mexicano-espagnol...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Ce film mèle habilement le genre historique et le fantastique. En effet, malgré ce qu'on nous laissé esperer du film, c'est-à-dire, un film fantastique et d'horreur avec des monstres hideux et un conte comme fil directeur, on se retrouve devant un film avec certes du fantastique mais c'est surtout la réalité historique qui importe le plus dedans. Le fantastique sert ici d'échapatoire à Ofélia, elle se crée alors un monde où elle est une princesse et où les monstres ne lui font pas peur ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Le genre fantastique n'est pas ma tasse de thé. J'avais vu "Hellboy" sur canal +, que j'avais trouvé plutôt bien réalisé, mais la pléthore d'adaptations des superhéros des marvels comics m'agace, les budgets engagés (1/10° suffirait à développer durablement le cinéma africain) étant inversement proportionnels au QI attendu des spectateurs. Mais ici, Guillermo Del Toro a eu l'intelligence de situer son récit dans un contexte réel bien particulier ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Le conte de fées est un genre cruel où les ogres se nourrissent de chair fraîche, et où les grands-mères finissent souvent dévorées par les loups. Rien de gentillet donc, même si les héros sont souvent des enfants à une période charnière de leur vie (âge de raison ou puberté). Transmis souvent oralement, quelquefois depuis la nuit des temps, il n’est cependant pas 'intemporel', chaque génération de conteur l’enrichissant et l’adaptant au contexte de son époque. Il peut même être créé de toute pièce, comme l’ont brillamment fait au siècle dernier Lewis Carroll ("Alice") ou James M. Barrie ("Peter Pan"). A notre époque, le foisonnement des œuvres fait qu’il est difficile de discerner ceux qui resteront dans les mémoires ...

    Lire la suite de la chronique .

     
    Un pur chef d’oeuvre. Ce film est réussi en tout point. Guillermo Del Toro nous livre là une fable fantastique sur une trame politique. L’exercice est difficile et il le réussi avec succès. Mêlant habilement surnaturel et réel, les plus gros monstres ne sont pas forcement ceux du monde fantastique. Marchant sur les pas d’Alice aux Pays des Merveille l’héroïne nous apporte un regard tendre et innocent sur des événements horribles ...

    Lire la suite de la chronique chez .


    Note : 3.3/5 (9 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006