Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    16
    05
    2007

    Le concile de Pierre - Guillaume Nicloux

    3 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , ,

     

    Le concile de Pierre, 
    De ,

    Avec M. Bellucci, C. Deneuve, M. Bleibtreu

    Sortie en salle le 15 novembre
    Sortie en DVD le 16 mai 2007
    Acheter Le concile de pierre sur Amazon
     

     
    Monica Bellucci est une jeune femme célibataire qui, il y a quelques années, est allée sur le territoire russe pour adopter un petit orphelin mongol. Femme intelligente travaillant dans les hautes sphères de la diplomatie (ou quelque chose comme ça), elle élève son enfant Liu-San, sans problème jusqu'au jour où celui-ci développe une étrange marque circulaire sur la face antérieure de l'épaule. Au même moment, la mère et le fils commencent à avoir des cauchemars effrayants (Hors-champ! Mauvaises langues!) où ils se sentent chassés dans la forêt par un ours... Et mine de rien, malgré cet événement anodin, les cadavres commencent, sans qu'on sache vraiment pourquoi, à s'accumuler autour de Bellucci, à moins que ça ne soit autour de son fils... Et bien voilà du bon résumé efficace! Evidement raconté comme ça, même en y mettant des détails, LE CONCILE DE PIERRE ne paiera pas de mine ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    "Le Concile de pierre" est la troisième adaptation à l'écran d'un roman de Jean-Christophe Grangé, après "Les Rivières pourpres", de Kassovitz (avec Mr Bellucci, beau film à la fin maheureusement bâclé) et "L'Empire des Loups" de Chris Nahon (glauque et raccoleur), en attendant les adaptations à venir du "Vol des Cigognes" et de "La Ligne noire". Le roman qui a servi de base à ce film était déjà le moins bon du "Stephen King français" : on n'accroche pas à cette histoire alambiquée, et le systématisme du procédé paranoïaque consistant à faire de tout membre de l'entourage de l'héroïne un traitre en puissance cesse vite de surprendre et irrite rapidement ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Le Concile de Pierre a des faux airs des Rivières Pourpres et de ces films français sur l’ésotérisme, avec le défaut de n’être qu’un film de plus sur un thème déjà épuisé. Un enfant “sacré”, une méchante qui veut l’immortalité, une maman qui aime son petit garçon et qui est prête à tout pour le retrouver ...

    Lire la suite de la chronique chez .


    Note : 2.8/5 (4 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006