Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    18
    05
    2009

    Kinatay - Brillante Mendoza

    2 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    ,

     

    Kinatay,
    De

    Avec C. Martin, J. Diaz, M. Cabral

    : Sortie à venir
    Kinatay - Brillante Mendoza
    .
     

    Kinatay commence à peu près là ou Brillante Mendoza nous avait abandonné dans Serbis, dans le brouhaha des rues de Manille. L’atmosphère est d’abord légère, avec un mariage qui se prépare mais cette sorte d’euphorie ne durera pas. Une jeune femme va être enlevée, au motif qu’elle serait une prostituée et une droguée, et la milice en cause s’engage bientôt sur une route qui nous fera sortir de la ville ...
     

    On l'avait éreinté l'année dernière pour "Serbis" en compétition, cette année, Brillante Mendoza revient courageusement avec un film différent, non seulement de "Serbis" mais des précédents "Tirador" et "John-John", films en immersion et en mouvement bien qu'il ait déjà ralenti l'allure dans "Serbis". "Kinatay" est assez particulier comme contruction, la première partie est presque classique, très colorée, si ce n'est qu'on retrouve, même plus légèrement, sa marque de fabrique de cinéma en immersion et ce génial travail sur le son en surégime (dans tous ses films), la pollution sonore dans une ville comme Manille, les d'embouteillages, le bruit de la rue, la foule, le moteur dans la voiture, etc... l'agression par le bruit tel qu'on le perçoit ...

    Note : 4/5 (1 note)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006