Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    18
    06
    2009

    Junior - Röyksopp

    3 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , ,

     

    Junior,

    ,

    Paru en 2009
     
     
    Junior - Röyksopp
    Acheter Junior sur Amazon
     

    Tout là haut en Europe, la Scandinavie, et sa scène electro pop. Seule contre la perfide Albion, et ses groupes à guitares, sa scène indie, sa tradition éprouvée, elle qui est encore aujourd’hui le berceau de la plupart des grands groupes de demain. La haut parmi les glaciers, les idées sont effervescentes, et on a du répondant. Un des groupes qui semblait en mesure, il y a quelques temps, d’exploser véritablement, s’appelait ROYKSOPP. Il faut dire que le premier album fut une petite merveille qui épousait bien l’air du temps, avec son single imparable et entêtant (« Poor Leno ») suivi d’une présence fixe dans les spots tv, qui ont vite adopté le duo norvégien comme ils le firent avec Moby (...)

     

    Lire la suite de la chronique de .

     

    Röyksopp, ça a toujours été une électro tantôt à tiroirs tantôt à facettes, avec d’un côté une électro-pop tonique et rafraîchissante et de l’autre un travail de mélodiste hors pair, des compositions modernes à la Satie, des suites d’accords qui tirent de leur apparente simplicité une universalité tout bonnement géniale. Melody A.M. et The understanding, en gros, c’était 60% du premier côté et 40% sublimes du second. Cette duplicité musicale qui était leur marque de fabrique, le groupe semble l’avoir ingérée en une seule et même entité dans ce Junior au résultat mal digéré. Dans ce florilège de tubounets à la Robyn (d’ailleurs présente sur quelques titres) pour clubs peu exigeants (« Happy up here », « The girl and the robot », « This must be it » pour les moins pires), ne se dégagent que quelques titres à la beauté d’autrefois (...)

     

    Lire la suite de la chronique du .

     

    Voilà, en première écoute je n'avais pas été complètement conquis mais les premières écoutes ne doivent pas s'arrêter et persévérer un peu permet souvent de découvrir d'autres sons, d'appréhender différemment et donc merci à LC pour m'avoir encourager dans cette direction (...)

     

    Lire la suite de la chronique du .


    Note : 3.3/5 (9 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006