Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

28
08
2007

Evan tout-puissant - Tom Shadyac

2 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
,

 

Evan tout-puissant,

De

Avec S. Carell, M. Freeman, L. Graham

Sortie le 15 août 2007
 
Acheter Evan tout puissant sur Amazon
 

Synopsis : Evan Baxter vient d'etre élu député de New York, il quitte son métier de journaliste pour commencer une nouvelle vie avec sa femme et ses trois enfants. Mais Dieu a un autre projet pour lui et lui ordonne de construire une Arche.
Critique : Comme son titre le laisse presager Evan Tout-Puissant est la suite de Bruce Tout-Puissant. Ne vous attendez pas cependant a retrouver Jim Carrey dans cette suite puisqu'il a laissé le role vedette a son rival du premier film Evan Baxter interprété par Steve Carrel. L'interet d'une suite en prend tout de suite un coup et le nouveau film de Tom Shadyac est obligé de suivre une direction bien differente du premier film.
 

En une scène de Bruce tout-puissant, un inconnu nommé Steve Carell parvenait à voler la vedette à Jim Carrey, dans le rôle d'un présentateur se mettant soudain à balbutier. Avec toujours beaucoup de suite dans les idées, Tom Shadyac et Steve Oedekerk se sont dit qu'une sorte de spin-off autour de son personnage d'Evan Baxter serait un carton assuré. Raté. Budget titanesque, box-office miteux : Evan tout-puissant souffre de la mégalomanie paresseuse des deux congénères.

Note : 3.3/5 (3 notes)


Imprimer   1 Commentaire Commenter  
>>

Commentaires

3semaines.joueb.com

À la fois fantastique et frustrant, Evan Almighty n'hésite pas à mettre la patience du spectateur à l'épreuve. Par contre, éprouvant et mouvementé, ce film se veut très accessible. Même si sa mise en scène est conformiste et que les thèmes ne surprennent pas outre mesure (le contraire aurait été difficile), Christopher Nolan tire tous les avantages possibles et inimaginables de son sujet même si celui-ci n'est pas à la hauteur et il en va de même de la mise en scène académique. L'histoire semble familière. Il faut reconnaître que c'est surtout sur le plan de la profondeur que Nolan n'arrive pas à rivaliser avec ses homologues. La trame sonore quant à elle, émotive à l'extrême, concoctée par les vétérans, se veut linéaire et parfois trop déprimante, ce qui à tendance à estomper l'artifice de suprise que concocte cette réalisation.Se partage le plateau l'excellent Martin Sheen et Linda Fiorentino avec bien sûr Michael Caine qui incarne majestueusement le rôle de Panoramix, volant la vedette à Claude Piéplu, moins théatrale et plus crue. Les acteurs sont la source du plaisir rencontré. Outre cette formule efficace, mais déjà vue, les quelques figures mises en évidence mordent habilement à l'hameçon. Ainsi, il y a des aspects comiques, du suspens à savoir qui du bon ou du mauvais l'emportera et même le drame risque de bouleverser terriblement les jeunes âmes sensibles. De nombreux imbroglios font sourire, les non-dits en suspens peuvent facilement être interprétés de différentes façons et la finale recèle son lot de petites perles à effets. La patience est donc de mise ici et, pour passer un meilleur moment, il faudra reléguer les attentes aux oubliettes. Sur une note plus positive, l'impact est suffisamment perceptible pour avoir le goût de redécouvrir les chefs-d'œuvre du genre.

Bref, il faut comprendre que Nolan, comme bien d'autres, est victime de son succès, ce qu'il nous a prouvé dernièrement avec Catch me if you can et son épopée Rush Hour. Sa prochaine réalisation qui sera produite par Steven Seagal, The legend of Zoro III, est attendu pour 2011.

3semaines - 20.08.07 à 10:29 - # -

Commenter

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006