Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    02
    06
    2009

    En cloque, mode d'emploi - Judd Apatow

    7 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , , , , , ,

     

    En cloque, mode d'emploi,

    De ,

    Avec S. Rogen, K. Heigl, L. Mann
    Sortie le 10 octobre 2007
    En cloque, mode d'emploi - Judd Apatow
    Acheter En cloque, mode d'emploi sur Amazon
     

     

    Apatow, si, vous lisez régulièrement mon blog ou les blogs voisins, vous connaissez forcément : papa de la magnifique série Freaks and Geeks et réalisateur du très bon 40 ans toujours puceau, beau palmarès, il a de quoi réconcilier n’importe quel cinéphile aguerri avec les comédies pour adolescents (teen movies de l’autre coté). Vous allez me dire c’est pas du Bergman, et vous aurez tort, Apatow n’a pas son pareil pour étudier la mécanique des couples (voire la bouleversante peinture de la famille de Lindsey dans Freaks and Geeks) ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     

    En France, on a Patrick Braoudé ; aux States, ils ont Judd Apatow et toute sa bande. Non pas qu'il soit correct de dénigrer l'auteur du sympathique Neuf mois, mais force est de constater que nos voisins les ricains ont quand même beaucoup plus de style quand il s'agit d'humour. Flanqué d'une bande de bras cassés volontaires, Apatow décrit ce qui se produit quand un jeune branleur s'installe avec la fille qu'il a engrossée un soir de beuverie ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     

    Bon j'avoue que j'ai un peu honte d'avoir vu ce film quelque part... Même si la très pulpeuse et belle Katherine Heigl est là et que Seth Rogen et Paul Rudd son sympas, il n'en demeure pas moins que cela reste de la comédie et pas du plus haut vol. Alors qu'elle n'a pas été ma surprise de lire dans le Monde 9 octobre un article assezdithyrambique sur ce film de Judd Apatow avec comme titre principal : "En cloque mode d'emploi" : l'inexorable déclin du mâle occidental miné par le matriarcat" ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     

    Voilà réunis dans un même film tous les ingrédients du navet intersidéral: vulgarité, lourdeur, ennui, platitude, humour graveleux...Comment dire qu'on sort presque gêné d'En cloque mode d'emploi? A l'instar de son précédent film, 40 ans toujours puceau, le réalisateur (Judd Apatow) a réussi la pire des comédies pseudo-romantiques. Les 15 premières minutes sont peut-être sauvées par le secret espoir nourri (systématiquement d'aileurs) par le spectateur de voir l'intrigue se construire ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     

    Synopsis : Alison Scott est une jeune journaliste qui obtient enfin l'occasion de passer a l'antenne sur la chaine E! . Elle part arroser sa promotion en boite ou elle rencontre Ben Stone. Rapidement la soirée se termine chez elle pour une nuite torride. Mais alors qu'elle avait décidé de ne plus jamais revoir ce glandeur invetéreé elle decouvre qu'elle est enceinte de lui.
    Critique : En Cloque Mode D'Emploi est le second film du réalisateur Judd Appatow a qui l'on doit l'excellent 40 Ans Toujours Puceau sorti il y a deja deux ans. On reste dans le meme esprit avec ce nouveau film, sorte d'American Pie pour trentenaires et + ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     

    EN CLOQUE, MODE D'EMPLOI, nouveau film de Judd Apatow, dont nous avions déjà dit beaucoup de bien de son précédent film 40 ANS TOUJOURS PUCEAU, que je revoyais d'ailleurs avec le Marquis dans sa version longue en dvd, et dont je dois dire qu'elle tient vraiment bien la route, notamment au niveau du rythme (compter deux bonnes heures quand même). Ici, on est entre gens bien à plus d'un titre. Si Apatow est aux manettes, le casting est plein de bonnes surprises notamment à travers de deux recrues issues de FREAKS AND GEEKS, série à laquelle participa Apatow lui-même, qui ne fit qu'une saison aux USA, n'eut pas l'honneur d'une diffusion appuyée en France, et qui est une splendeur galactique, drôle et belle ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     

    Oui, c’est pathologique, j’enchaîne un maximum de comédies en un minimum de temps, il y a dans mon cerveau un enzyme qui sécrète un processus de connections logiques assez hallucinantes qui consistent à faire des ponts entre les choses que j’ai pensé tantôt, que je pense sur le moment et que je m’apprête à penser ...

    Lire la suite de la chronique du .


    Note : 3/5 (7 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006