Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    20
    05
    2009

    Country Teacher - Bohdan Slama

    4 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , , ,

     

    Country Teacher,
    De

    Avec P. Liska, Z. Bydzovska, L. Sedivy

    Sortie en salle le 1er avril 2009
    Country Teacher - Bohdan Slama
    .
     

    Une agréable surprise ce Country Teacher, d’un tchèque dont le titre est en anglais comme son précédent film Something Like Happiness. Un titre genre : un instit de campagne aurait il une connotation péjorative ? Petr (Pavel Liška) jeune professeur de biologie débarque dans la Bohême profonde au sud de Prague non loin de České Budějovice (je l’ai lu sur un autocar). Il cherche un lieu de tranquillité un peu comme l’escargot qui se réfugie dans sa coquille. Que fuit ou que recherche Petr pour venir se perdre dans un tel trou et enseigner à de jeunes enfants lui le prof de lycée ...
     

    Un plongeon dans la campagne, comme Petr ((Pavel Liska) nous nous délectons de l’immensité, la campagne qui entoure ce paysage villageois. Présentation, installation rondement menée, sans fioritures, il sera hébergé chez une aïeule du village, conditions sommaires mais sans chichis, il lui faudra juste supporter le son de la tv qui dévide son programme de jour comme de nuit, présence rassurante pour la vielle femme que le silence affole ...
     

    L’entrée en matière de Country teacher ne paye pas de mine (comme son titre l’indique, un professeur débarque dans un petit collège de campagne tchèque) et pourtant Bohdan Slàma, par discrètes touches, nous captive et nous intrigue. Plaçant son spectateur dans l’étonnement collectif du village (pourquoi diable un enseignant aussi cultivé vient-il se perdre dans un tel patelin ?) tout en l'adjoignant constamment au prof, le cinéaste créé un double sentiment assez génial : on souhaite autant connaître le secret de Petr qu’en préserver le mystère ...
     

    Il est des films qui vous laissent songeur, qui vous désarçonnent, qui vous désarment. Des films qu'on ne peut pas vraiment critiquer, et des films en même temps qu'on ne peut pas ne pas critiquer (ceci n'est pas une coquille). Une drôle d'impression en sortant, donc. Et l'envie de tenter de clarifier ses idées ...

    Note : 3.9/5 (7 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006