Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

13
11
2007

Alpha Dog - Nick Cassavetes

4 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, , ,

 

Alpha Dog, 
De ,

Avec E. Hirsch, J. Timberlake, S. Stone

Sortie en salle le 28 mars 2007
Sortie en DVD le 8 novembre 2007
Acheter Alpha Dog sur Amazon
 

 
"Alpha Dog" s'inspire d'un fait divers réel, l'affaire Jesse James Hollywood (ça ne s'invente pas !). Nick Cassavetes raconte que c'est sa fille Gina qui lui avait parlé de cette histoire, alors qu'un fait divers semblable était arrivé dans son collège et qu'elle en connaissait tous les protagonistes. Le générique de début est composé de films en VHS nous montrant des gamins de bonnes familles lors de fêtes ou de vacances ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Synopsis : Johnny Truelove est un petit caïd qui fournit en drogue tous les jeunes de son quartier de Los Angeles. Le jour où Jake ne peut rembourser la somme qu'il lui doit, la bande de Johnny kidnappe son jeune frère Zack. Rapidement ils réalisent que leur geste risque de faire basculer leur vie à tout jamais.
Critique : Alpha Dog est le cinquième film de Nick Cassavetes, fils du grand réalisateur John Cassavetes et de l'actrice Gena Rowland. Avec ce nouveau long métrage, Il délaisse le mélodrame qu'il aime tant pour un film flirtant entre thriller et drame. Nick Cassavetes s'inspire d'une histoire vraie pour dénoncer la violence de plus en plus courante chez les jeunes...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Dans une banlieue huppée de LA, un groupe de jeunes gens passent leurs journées et leurs nuits en quête de sensations de plus en plus fortes pour tromper le vide de leur existence. Un univers sex, drug and rock’n roll où on se traîne d’une orgie à l’autre en s’invectivant d’insultes avec pour seul objectif d’aller en boite faire la même chose. Une nuée de clones de Paris Hilton suit le groupe en gloussant et fumant en attendant d’être utilisées et jetées comme des kleenex. Johnny, fils du caïd Truelove, arrogant chef de la bande, entouré de sa cour dont Elvis, le souffre-douleur, fait du business ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Sans doute, sans doute, existe-t-il des circonstances aggravantes. Se nommer Cassavettes par exemple, et être incapable de s'élever dans un film au dessus des standards des séries TV américaines en fait sans doute partie. Exhiber en passant une affiche d'Al Pacino (Scarface, certes, qui sert surtout de énième cliché dans un film qui en déborde) ne peut également amener qu'à la conclusion que cet homme-là sait ce qu'il fait.... si mal. "Comment en sont-ils arrivés là" demande l'affiche ? ...

Lire la suite de la chronique chez .


Note : 4.5/5 (8 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006