Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

12
01
2009

Un barrage contre le Pacifique - Rithy Panh

3 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, ,

 

Un barrage contre le Pacifique,

De

Avec I. Huppert, G. Ulliel, A. Berges-Frisbey
Sortie le 7 Janvier 2009
.
 

Indochine, 1931. Sur les bords de l’Océan, dans la vallée de Siam, une femme veuve élève seule ses deux enfants, Joseph (20 ans) et Suzanne (16 ans). La concession qui lui a été vendue par le cadastre s’avère désastreuse : chaque année, lors des marées de décembre, le Pacifique envahit ses terres et inonde ses rizières, les rendant alors incultivables. La mère, interprétée par une Isabelle Huppert au jeu subtil et à l’allure gracieuse, parfaitement taillée pour le rôle, est décidée à ne pas baisser les bras ...  

Lire la suite de la chronique de .

 

Les romans de Marguerite Duras en Indochine adaptés au ciné sont une valeur sûre. Voici donc, Un barrage contre le Pacifique adapté au grand écran par le cambodgien Rithy Panh (auteur du terrible S21 sur les geôles khmères de Pol Pot). En haut de l'affiche, Isabelle Huppert est parfaite dans le rôle de la mère (la mère de Marguerite Duras) possessive et maladive. Comme un Don Quichotte indochinois, elle s'entête contre vents et marées (vent colonial et marée du Pacifique) à mettre en valeur des rizières envahies régulièrement par l'eau salée de l'océan ...  

Lire la suite de la chronique de .

 

Décidément, la production cinématographique de la semaine m'a amené à fouiller dans ma bibliothèque. Après les écrits de Guevara, place à la relecure, 25 ans après, du roman de Marguerite Duras. Démarche risquée, car la confrontation d'une adaptation non pas à un lointain souvenir de lecture, mais au texte lui même, est souvent cruelle, et particulièrement quand il s'agit d'un écrivain qui a aussi été cinéaste. Je rends mon verdict d'emblée : c'est du Canada Duras. Ca a le décor du livre, ça récupère les principaux éléments de l'intrigue (en bousculant un peu la chronologie), ça reprend même textuellement de nombreuses répliques, mais ce n'est pas du Duras ...  
 

Note : 3.6/5 (5 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006