Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  

Aucun article

Aucun article


 
  146 Contributeurs  

10
02
2008

Snatch - Guy Richie

2 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
,

 

Snatch, 
De Guy Richie,

Avec B. Pitt, B. del Toro, D. Farina,
Disponible en DVD
Acheter Snatch sur Amazon
 

 
Avant d’être le mari de Madonna, Guy Ritchie était un réalisateur de films talentueux. Snatch est un film unique en son genre, une sorte de thriller déjanté avec des marginaux du Londres mal famé, avec ses combats de boxe clandestins, et ses magouilles. Un film qui sans se prendre au sérieux arrive à captiver le spectateur jusqu’au bout. C’est le genre de films que l’on ne se lasse pas de revoir, et c’est encore une fois que je le revois avec délectation. (NdA : sachez que je ne regarde que très rarement les films plus d’une fois parce que j’ai une excellente mémoire ; ce privilège est généralement réservé à mes films cultes, soit ceux ayant atteint la note minimale de 9/10) ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Un petit film de gangsters parodique et déjanté : de loin, Snatch avait l’air vraiment jubilatoire. De près, il n’en est rien. Guy Ritchie se contente de filmer sans aucun second degré les mésaventures d’une bande de malfrats ni attachants ni terrifiants. L’indifférence est telle qu’il est difficile de se rappeler ne serait-ce que leurs noms. L’intrigue est un foutoir immense sans queue ni tête : cela aurait pu être sympathique, si le réalisateur ne déployait pas cette mise en scène m’as-tu-vu faussement provoc et finalement assez détestable, montage haché et réflexes de clippeur à la clé (t’es pas dans un clip de Madonna, mon gars !) ...

Lire la suite de la chronique chez .


Note : 3.6/5 (8 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006