Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

24
05
2007

Par une nuit où la lune ne s'est pas levée - Sijie Dai

1 chronique recensée

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :

 
Par une nuit où la lune ne s'est pas levée,

de Sijie Dai
Publié chez Gallimard

Acheter Par une nuit où la lune ne s'est pas levée sur Amazon

 

" Par une nuit où la lune ne s’est pas levée " c’est ainsi que débute le texte d’un sûtra (relique sacrée de Bouddha) écrit en tûmchouq, langue vernaculaire d’avant le mandarin. Ce texte retrouvé sur un parchemin de soie a longuement voyagé à travers les siècles et le roman de Dia Sijie se propose de narrer son histoire qui se confond avec celle de la Chine. D’abord avec Puyi, « le dernier empereur », manipulé et ballotté par l’histoire qui se rêve peintre et calligraphe comme un de ses illustres ancêtres du XI eme siècle. Il est fasciné par un des rouleaux de sa collection écrit dans une langue disparue déjà du temps de son prédécesseur (...)

Lire la suite de la chronique de .


Note : 3.5/5 (10 notes)


Imprimer   3 CommentairesCommenter  
>>

Commentaires

question sur Par une nuit sans lune...

Bonjour,

Je viens de terminer le livre de Dai Sijié, que j'ai beaucoup aimé  mais qui m'a aussi énervée... C'est sans dout dans un moment d'énervement que j'ai eu un moment d'inattention qui fait que je suis étonnée de la trouvaille des deux morceaux de texte au musée de Pékin... Qui me dira à quelle(s) pages je dois me reporter pour retrouver le fil correct de l'histoire ?

Merci

Danielle Chognot - 24.06.07 à 11:58 - # -

Re: question sur Par une nuit sans lune...

J'avais emprunté ce roman à la bibliothèque, donc je ne peux répondre à cette question, toutefois il me sembe que le parchemin n'existe pas à l'instar du tumchouq qui est une langue "inventée".

psykokwak - 04.07.07 à 16:03 - # -

lire ou dormir...

Même si on s'endort sur un livre , on reprend là où en était , je ne vois pas comment on peut loupé ce dénouement un peu tiré par les cheveux certe, c'est dans la nuit à son hotel à Pékin que l'amoureuse de tumchouk entends un récit dans un demi sommeil alors que manifestement vous dormiez profondément

isabelle - 06.02.10 à 14:17 - # -

Commenter

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006