Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

17
04
2008

Les Contes de Terremer - Goro Miyazaki

9 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, , , , , , , ,

 

Les Contes de Terremer, 
De ,

Animation
Sortie en salle le 4 avril 2007
Sortie en DVD le 31 octobre 2007
Acheter Les Contes de Terremer sur Amazon
 

 
Un Miyazaki peut en cacher un autre. On connaît tous Hayao, dieu vivant (mais vieillissant, qui annonce toujours « son dernier film » mais qui a du mal à ranger ses crayons !) de l’animation japonaise qui a produit des chefs-d’œuvre tels Nausicaä ou Le Château Ambulant. Pour la première fois, son fils a pris le relais. L’héritage est énorme, la pression aussi. Pas facile pour lui de s’imposer face à un père hostile à son projet. En effet, Hayao a tout fait pour empêcher son fils de mener cette adaptation d’un classique de la littérature enfantine heroic fantasy ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Premier film du fils de Myazaki que l'on connaît bien pour tous ses films où rêve, poésie et rapport entre la nature et l'homme prennent toute leur dimension. Inspiré de l'Ultime rivage (tome 3) et de Tehanu (tome 4) de Terremer d'Ursula Le Guin, on reste un peu dans la même veine que les anciens Myazaki sans malheureusement arriver à la hauteur du Maître ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Déjà fans du père Hayao Miyazaki, on ne pouvait manquer le premier dessin animé du fils Goro Miyazaki : Les contes de Terremer. Mais finalement on aura été un peu déçu et l'enthousiasme n'est pas au rendez-vous. Sans être inintéressant, ce dessin animé s'avère somme toute assez classique ...

Lire la suite de la chronique chez .

 
Même le plus borné des huissiers de justice serait capable, en découvrant les contes de Terremer, de reconnaître dans ce film un conte freudien. Jugez plutôt : le prince Arren, jeune homme de 17 ans commence par tuer son père avant de s’élancer, en compagnie du magicien Epervier, sur les chemins tortueux de la vie. Meurtre du père, pulsions de mort…, l’adolescent passera par ces divers stades avant d’accepter l’idée de sa propre fin et en finir avec sa peur de vivre ...

Lire la suite de la chronique du .

 
Les Contes de Terremer est le dernier film d'animation du Studio Ghibli qui est le producteur par excellence de ce qui se fait de mieux dans le monde du dessins animés nippons. Le studio repose sur deux immenses piliers que sont Hayao Miyazaki et Isao Takahata. A eux deux ils ont profondément influencé le film d'animation en démontrant qu'un dessin animé peut s'adresser à un autre public que des enfants. Ces deux hommes qui ont été profondement marqués dans leur jeunesse par l'horreur de la deuxième guerre mondiale ont créé un genre nouveau abordant des thèmes durs ou militants ...

Lire la suite de la chronique d'.

 
Le "cycle de Terremer", série de romans d'Ursula Le Guin, sont des ouvrages empreints d'une poésie sincère, nourris d'une vraie réflexion sur l'humanité, ses forces et ses faiblesses, sur les rapports entre homme et femmes. Ce sont des ouvrages qui insistent sur la force la parole quand elle dit ce qui est, vérité qui est à la base de la magie qui règne dans cet archipel imaginaire où passent des dragons comme des éclaireurs prométhéens de ce monde ...

Lire la suite de la chronique d'.

 
À 66 ans, Hayao Miyazaki commence à se faire un peu vieux. Pour ceux qui s'inquièteraient pour la survie de son cinéma, rassurez-vous : la relève est assurée avec Goro Miyazaki, le fils du maître du cinéma d'animation japonais. Car son premier film, Les Contes de Terremer, est une très bonne réussite. Cette adaptation du roman Contes de Terremer, de Ursula K. Le Guin, raconte l'épopée fantastique du magicien Épervier et de son jeune compagnon Arren, en croisade contre le sorcier Aranéide ...

Lire la suite de la chronique de .

 
"Film pour enfant à partir de 6 ans" est-il indiqué sur Allociné... Et bien, ces derniers risquent d'être bien traumatisés, même si en soit, ce récit initiatique leur parlera au mieux, pourvu qu'on ne les infantilise pas. Adaptation du troisième tome du Cycle de Terremer voici un film d'animation qui prend nettement plus la forme d'un conte que celui d'une oeuvre de fantasy. Et surtout, Miyazaki fils dont c'est le premier film (malgré une formation trés éloignée de ce cinéma) s'affranchit de l'ombre de son père en affrontant le genre dans un style épuré voir minimaliste, dénué de réelle approche spectaculaire, et qui s'intéresse bien plus frontalement à la psyché qu'à l'onirisme extravagant ...

Lire la suite de la chronique de .

 
Je n'ai pas tout compris à l'histoire du premier coup et j'avoue qu'il m'a fallait l'aide d'un site pour comprendre absolument tout. Mais à présent que je suis au point sur tous les personnes, leur passé et tout, je pense que j'ai moyen d'apprécier encore davantage cet animé, que j'ai déjà bien aimé ...

Lire la suite de la chronique de .


 

Note : 3.9/5 (19 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006