Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

23
10
2007

L'ennemi intime - Florent Emilio Siri

7 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, , , , , ,

 

L'ennemi intime,

De

Avec B. Magimel, A. Dupontel, A. Recoing

Sortie le 3 octobre 2007
 
L'ennemi intime - Florent Emilio Siri
Acheter L'ennemi intime sur Amazon

 

On a beaucoup glausé sur la différence de traitement entre le cinéma français vis-à-vis de la Guerre d'Algérie, et le cinéma américain vis-à-vis de la Guerre du Vietnam, insistant sur la rapidité avec laquelle ce dernier avait su exorciser le traumatisme de la défaite. Cette idée très répandue n'est que partiellement vraie, car des cinéastes de la Nouvelle Vague ont abordé très vite les conséquences des "événements" d'Algérie ...
 

Les français aussi savent faire des films de guerre ! Sisi, je vous assure. L'ennemi intime de Florent Emilio Siri est un beau film de guerre sur une guerre qui tait son nom. Le combat de l'armée française contre les indépendantistes Algériens prend tout son sens ou son non-sens dans cette heure quarante-huit d'images. Travail de l'image tout d'abord, pour mettre en valeur des paysages splendides mais torturés par les hommes, des hommes torturés par d'autres ou par leur propre conscience ...
 

Avec un tel titre je m’attendais à retrouver les faits relatés dans le documentaire éponyme de Patrick Rotman, dont le nom figure en bonne place au générique du film. Je supposais que le réalisateur interrogerait la part sombre de la guerre d’Algérie. Il n’est pas inutile de se souvenir des critiques exprimées par N. Sarkosy lors de la campagne présidentielle contre les repentances et le travail de mémoire soutenus par tous ceux qui n’acceptent pas la banalisation des errements coupables de la France en Algérie ...
 

Il est coutume que chaque conflit amène son lot de productions cinématographiques dans des objectifs expiatoires, et la guerre d’Algérie n’y échappe pas. L’immigration est un thème majeur des campagnes politiques, toujours présente dans l’actualité nationale, et donc fortement sujette à intéresser le monde du cinéma. C’était déjà dans cet esprit d’appaisement post-émeutes qu’on avait vu surgir, il y a un an, Indigènes ...
 

Que ceux qui veulent connaître la guerre d'Algérie et ses trous noirs se ruent sur La trahison, l'excellent film de Philippe Faucon. Ils perdraient un temps précieux en allant voir L'ennemi intime, bourrinade pataude qui en reprend tous les thèmes sans jamais en avoir la subtilité. On ne peut nier l'implication et l'application de Florent Emilio Siri et Patrick Rotman ; simplement L'ennemi intime ne parvient jamais à faire cohabiter le film politique et l'action movie qu'il souhaiterait être ...
 

À l'heure où, quarante ans après, la France dévoile à l'Algérie les plans d'enfouissement des mines anti-personnel, il n'est pas inutile de rappeler à notre mémoire quelques événements de cette sale guerre, notamment pour les plus jeunes (idéal pour les ados). L'ennemi intime, le film de Florent Emilio Siri (basé sur un documentaire de Patrick Rotman) s'affiche clairement comme un film de guerre ...
 

Alors que Hollywood se penche sur l’actualité de la guerre en Irak, le cinéma français, lui, jette un œil dans le rétroviseur et revient sur la guerre d’Algérie. Un conflit peu abordé par les cinéastes français. L’initiateur de ce projet, Florent Emilio Siri, remarqué en France par le pas vraiment mémorable Nid de guêpes et révélé internationalement grâce à Otage, dans lequel il dirigeait Bruce Willis, signe avec L’Ennemi intime son meilleur film ...

Note : 3.3/5 (7 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006